Aide à la recherche / Circuits Touristiques

 LES CIRCUITS DE PARIS

 Paris Circuits

Voici la liste des articles se rapportant à la catégorie "Circuits".

Cliquer sur un lien pour accéder à l'article.

Lire la suite : Les Circuits touristiques

QUE VOIR AUTOUR DE L'ARRÊT DE BUS BIR-HAKEIM?
 
 
Que voir autour de l'arrêt Bir-Hakeïm?
 
 
Effectuons un mini-circuit autour de l'arrêt du bus 72 à Bir-Hakeïm.
 
 
Comment s’y rendre ?
Bus : 72 arrêt Pont de Bir-Hakeim
Métro : Passy – ligne 9
 
Arrêts les plus proches :
Bus 72 – Lamballe-Ankara ou Le Nôtre
Métro : Passy (ligne 9)
 
Si vous effectuez ce circuit à la suite (Lamballe-Ankara) du précédent après l’entrée dans le Parc de Passy, prendre à droite et sortir en passant sous les bâtiments en se dirigeant vers la rue Charles Dickens qui rejoint la rue des Eaux.

Prendre la rue des Eaux, en face de l’arrêt du bus.
 
Juste avant le musée, sur la droite l’Ecole Internationale Algérienne.
 
Que voir autour de l'arrêt Pont de Bir-Hakeim? Le musée du Vin
Au 5 rue Charles Dickens, le musée du Vin distille sur vingt-cinq mètres d'anciennes carrières un bref historique de la culture de la vigne et du travail du vin, ainsi qu'une collection d'outils rattachés à l'histoire du vignoble bleu, mais surtout blanc et rouge. La présence d'un tel musée dans ce quartier n'a rien d'insolite. Les caves du musée servaient déjà, au XVème siècle, de celliers pour les moines de l'abbaye de Passy. Quant à la rue des Vignes et la rue Vineuse, proches de celle-ci, elles évoquent les vignobles autrefois cultivés dans le quartier.
Retrouvez d’autres articles portant sur les Musées et expositions.

Au passage remarquons le très sympathique Square Charles Dickens. Revenir sur la placette située devant la grille menant au musée, qui est en réalité une partie de la rue des Eaux, après la grille prendre sur la droite :

Le Passage des Eaux
Le Passage des Eaux relie la rue Raynouard à la rue des Eaux. Il aboutit au 7-13 rue Raynouard. Jusque vers la fin du 19ème siècle, on accédait à la rue des Eaux par une voûte à laquelle succédait ce long escalier conduisant au quai entre deux murailles couvertes de lierre. Il porte ce nom depuis 1905, mais était indiqué sur les plans de Passy depuis 1650 environ, date à laquelle furent découvertes les sources de Passy.

Celui-ci nous mène à la rue Raynouard que l’on prend sur la droite.

L’immeuble de la rue Raynouardimages/iconographie/Arrond-16/paris_16_musee_vin.jpg
La rue Raynouard, qui débute Place du Costa-Rica doit son nom à un écrivain qui l’a habitée de 1805 à 1836. Son nom lui a été attribué en 1867. Elle était entièrement bâtie en 1730, mais a été presque totalement rénovée dans les années 1910-1930. De la génération précédente ne subsiste guère que cet immeuble situé au 5. Construit en pierre et en brique dans les années 1880 par Léon Salvan, il possède un style oscillant entre XVème siècle et Louis XIII. Il est aujourd’hui enserré dans les immeubles pus récents.
Retrouvez d’autres articles portant sur les Rues.
Retrouvez d’autres articles portant sur les Immeubles remarquables.

On arrive alors Place du Costa-Rica. A quelques mètres de là, dans la rue Vineuse, on trouve :
 
Le Musée Clemenceau
Le musée Clemenceau est un musée ouvert au public en 1931, au 8 de la rue Benjamin-Franklin, dans le16e arrondissement. Ce musée, installé dans l'appartement du rez-de-jardin où Georges Clemenceau vécut de 1895 jusqu'à sa mort en 1929, est dédié à la vie et au travail de ce dernier.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Musées et expositions.

Revenir Place du Costa-Rica et prendre an face la rue de l’Alboni. On atteint alors :
 
images/iconographie/Arrond-16/paris_16_immeuble_rue_raynouard.jpg La station de métro Passy
La station Passy se trouve sur la ligne 6 du métro parisien. La station se trouverue de l'Alboni, entre le square Alboni, la Place de Costa-Rica et l'avenue du Président-Kennedy. Elle présente la particularité d'être souterraine à son extrémité ouest et aérienne à l'autre extrémité, ceci du fait de la déclivité du terrain. La ligne débouche en effet de la colline de Chaillot pour passer sur le viaduc de Bir-Hakeim afin de rejoindre la station éponyme. La « station du quai de Passy » a été ouverte le 6 novembre 1903, puis elle fut reliée à la rive gauche de la Seine le 24 avril 1906.
Retrouvez d’autres articles portant sur le Métro.

Descendre les escaliers qui mènent au quai et prendre la passerelle qui surplombe l’avenue Kennedy, pour se rendre sur :
 
Le Pont de Bir-Hakeim
Le pont de Bir-Hakeim, anciennement pont de Passy, a vu construire sa première version en 1878. Il a été inscrit au titre des monuments historiques, par arrêté du 10juillet 1986. Le pont de Bir-Hakeim relie l'avenue du Président-Kennedy sur la rive droite de la Seine, dans le quartier de Passy (16e arrondissement), aux quais Branly et de Grenelle sur la rive gauche, dans le quartier de Grenelle (15e arrondissement).
Il présente de nombreuses caractéristiques :
  •     une partie centrale de 12 mètres est en porte-à-faux ;
  •     il a 2 étages : un pour les piétons et les voitures et un viaduc au-dessus qui laisse passer la ligne 6 du métro;
  •     le viaduc ferroviaire est supporté par des colonnades métalliques, sauf au débouché de l’île aux Cygnes, où il repose sur une arche en maçonnerie;
  •     le viaduc ferroviaire est horizontal, alors que la voie routière est en descente de la rive gauche vers la rive droite, ce qui fait que l'écart entre les deux voies n'est pas constant;
  •     une piste cyclable chemine sous le viaduc ferroviaire;
  •     des escaliers au milieu du pont permettent de passer sur l'île aux Cygnes, longue promenade qui mène au pont de Grenelle et à la réplique de la statue de la Liberté;
  •     une plaque commémorative rappelle les exploits de la première brigade des Forces Françaises Libres lors de la bataille de Bir Hakeim, du 27 mai au 11 juin 1942.
Il est orné de quatre statues monumentales en pierre en bas-relief situées sur l'arche centrale du viaduc au niveau de l’île aux Cygnes:Que voir autour de l'arrêt Bir-Hakeim
  •     La Science et Le Travail de Jules Coutan en amont;
  •     L'Électricité et Le Commerce de Jean-Antoine Injalbert en aval.
Du côté amont, au niveau de la chaussée, la statue La France Renaissante de Holger Wederkinch, fut offerte par la colonie danoise de Paris en 1930.
Les piles sont ornées de deux groupes statuaires de Gustave Michel étroitement imbriqués dans la charpente: les Nautes, équipés d'accessoires maritimes (filet, bouée, voile, etc.), qui attachent un blason de la ville de Paris à la pile, et les forgerons-riveurs, qui fixent un blason RF à la pile. Ces groupes sont reproduits à l'identique sur les deux bras de la Seine, en amont et en aval (soit quatre reproductions de chaque groupe).
Retrouvez d’autres articles portant sur les Ponts et passerelles.
Retrouvez d’autres articles portant sur les Avenues.
Retrouvez d’autres articles portant sur les Statues diverses et les statues du 16ème arrondissement.

Revenir à l’arrêt du 72, côté seizième arrondissement

Si vous souhaitez lier cet article a celui consacré à l'arrêt Le Nôtre, lorsque vous atteignez l’arrêt Bir-Hakeim, situé en face de vous en venant du pont sur l’Avenue du Président Kennedy, prendre le trottoir vers la droite pour rejoindre l’arrêt Le Nôtre.
Si vous souhaitez lier cet article a celui consacré à l'arrêt Lamballe-Ankara, lorsque vous atteignez l’arrêt Bir-Hakeim, situé en face de vous en venant du pont sur l’Avenue du Président Kennedy, prendre le trottoir vers la gauche pour rejoindre l’arrêt Lamballe-Ankara.
 
Liens
Cet article vous intéresse, retrouvez-en d’autres concernant le 16ème arrondissement.
D’autres articles portant sur les Circuits peuvent vous intéresser.
 
Sources
Divers Internet
Dictionnaire historique des rues de Paris
Wikipedia
Photos R.Desenclos 2009/2015