Aide à la recherche / Circuits Touristiques

 

LES CIRCUITS DE PARIS

 Paris Circuits

Voici la liste des articles se rapportant à la catégorie "Circuits".

Cliquer sur un lien pour accéder à l'article.

Lire la suite : Les Circuits touristiques

QUE VOIR AUTOUR DE L'ARRÊT MAISON DE LA RADIO?
 
 
Autour de l'arrêt Maison de la Radio
 
 
 
Mini-circuit autour de la Maison de la Radio.
Comment s’y rendre ?
Métro : Avenue Kennedy (ligne C)
Bus : 72, arrêt Grenelle-Maison de la Radio
Arrêts les plus proches
72 Degas ou Lamballe-Ankara.
70 Pont de Grenelle – Maurice Bourdet
Mini-circuits les plus proches
Que voir autour de l’arrêt Degas ?
Que voir autour de l’arrêt Lamballe-Ankara ?
Le pont de Grenelle est à proximité de l’arrêt. Prendre le pont.
Le Pont de Grenelle
Le pont de Grenelle est un pont de Paris  construit en 1827. Il enjambe la Seine  de la rue Linois  (15e  arrondissement) à la rue Maurice-Bourdet, dans le 16e, avec un appui sur l’île aux Cygnes  dont l'extrémité aval (au sud-ouest) porte une réplique de la Statue de la Liberté. Le premier pont de Grenelle est conçu par l'architecte Mallet, à l'initiative des promoteurs du quartier Beaugrenelle. En 1873, il s'affaisse totalement, et, un an plus tard, la décision est prise de construire un pont en fonte de six arches conçu par deux ingénieurs : Vaudrey et Pesson. De 1966 à 1968, trois ingénieurs, Thenault, Grattesat et Pilon construisent le pont actuel.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Ponts.
Les statues du Pont de Grenelle
A mi-chemin, remarquer à droite, au bout de l’île aux Cygnes :
La Statue de la Liberté
La Liberté du pont de Grenelle est une réduction de la statue érigée à New-York. Donnée par la colonie américaine de Paris à la Ville, elle était destinée à l’origine au décor de la place des Etats-Unis (16e arrondissement) où se trouve un autre monument du sculpteur Bartholdi représentant les deux héros de l’indépendance américaine, Washington et Lafayette. Le bronze monumental a rejoint le pont de Grenelle pour l’Exposition universelle de 1889. Il a été séparé du pont, dont il occupait le sommet d’une des piles, au moment de la reconstruction de l’ouvrage dans les années 1960 et installé alors sur un socle isolé à la pointe de l’allée des cygnes. À l’origine tournée vers l’amont et le centre de Paris, la statue est aujourd'hui tournée vers l'embouchure. C’était le souhait de Bartholdi qui avait énergiquement réclamé, sans être suivi, ce face à face de son œuvre avec la lointaine Amérique.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Sculptures et Statues diverses.
Il est possible de prendre l’Allée des Cygnes à gauche pour rejoindre le Pont de Bir-Hakeïm.
L’île aux Cygnes
Entre les ponts de Grenelle et de Bir-Hakeïm se trouve une île tout en longueur, une allée au milieu de la Seine. Créée en 1825, elle porte le nom d’une île qui se trouvait en amont. Louis XIV y avait fait installer des cygnes venus du Danemark et de Suède. A l’ouest se dresse la statue de la Liberté, modèle réduit de celle de New York, œuvre du sculpteur Bartholdi. A l’est, s’élève la France renaissante, statue équestre réalisée en 1930 par un sculpteur danois. Donnée à la ville de Paris par la communauté danoise, elle représentait Jeanne d’Arc.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Espaces Verts.
Au passage, admirer sur la rive gauche :
Le Front de Seine
Le Front-de-Seine est une zone de Paris, située le long de la Seine dans le 15e arrondissement, juste en aval de la tour Eiffel. Il comprend l'une des plus grandes concentrations d'immeubles de grande hauteur de la ville. Opération d'urbanisme des années 1970, le quartier du Front-de-Seine consiste en une vingtaine de tours, atteignant près de 100 mètres de hauteur, situées au-dessus d'une dalle. Cette dernière était pavée de motifs dont on ne percevait le dessin que depuis les étages élevés. Contrairement aux tours d'Italie 13 dans le 13e arrondissement, celles du Front-de-Seine possèdent des styles variés, comme l'hôtel Novotel Paris Tour Eiffel (ancien hôtel Nikko) avec ses fenêtres encadrées de rouge, la tour Totem, empilement de blocs vitrés orientés vers le fleuve ou la Tour Cristal avec ses pans coupés. L'ensemble est équilibré par de petits espaces verts, notamment le square Béla Bartók qui abrite la sculpture fontaine Cristaux de Jean-Yves Lechevallier En revanche, la hauteur uniforme des tours (en dehors des tours des extrémités, plus basses) engendre une certaine monotonie qui amène certains visiteurs peu attentifs à oublier la grande hauteur de ces constructions. Le point culminant du quartier est la cheminée du chauffage urbain. À la différence d'Italie 13, essentiellement résidentiel, ou de la Défense, principalement tournée vers les bureaux, le Front-de-Seine a été conçu comme zone mixte, à la fois tournée vers les immeubles d'habitation et de bureaux.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Quartiers.
Tourner à gauche sur le Pont de Bir-Hakeïm, puis à gauche dans l’avenue du Président Kennedy. On passe à proximité du :
 
Le Pont de Bir-Hakeim est traité dans l'article : Que voir autour de l'arrêt de bus Bir-Hakeim?
Pont Rouelle
Le pont Rouelle, enjambe la Seine du 15e  arrondissement  (situé sur la rive gauche du fleuve) au 16e arrondissement, en passant par l'Île aux Cygnes. C'est un pont uniquement ferroviaire (ou pont-rail) : il supporte la ligne C du RER  (liaison Vallée de Montmorency – Invalides). Construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900, le pont Rouelle a été désaffecté en 1937  puis remis en service en 1988. Il est composé de plusieurs parties très différentes : sur la rive droite, une arche en maçonnerie enjambe la voie sur berge ; la partie qui enjambe le bras droit de la Seine est composée d'une seule portée, à cheval sur une arche métallique sans pile intermédiaire, formant une variante de pont bowstring ; la partie qui franchit l'Île aux cygnes enjambe l'allée piétonnière par une petite arche en pierre ; la partie qui enjambe le bras gauche, métallique, repose sur deux piles dans la Seine.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Ponts.
En continuant, on approche, sur la droite, de la :
La Maison de Radio-France et son musée
Située 116 avenue du Président Kennedy, d’une circonférence de 500 mètres, avec une tour de 68 mètres, elle regroupe, depuis 1963, tous les grands services de la radiophonie française. L’architecte est Henri Bernard. Depuis janvier 1975, soixante studios et un grand auditorium enregistrent les émissions de France-Inter, France-Culture, FIP, Radio-Bleue et France-Info. Au 116, avenue du Président Kennedy se trouve le musée de Radio-France. A la création de l'ORTF, en 1964, jugeant que la radio et la télévision étaient désormais entrés dans l'Histoire, l'Association des anciens de la TSF émit l'idée de consacrer un musée à ces deux jeunes moyens de communication. Deux ans s'écoulèrent avant que la proposition ne prenne forme, le 17 octobre 1966. Depuis, à force de dons et d'acquisitions, le musée a accumulé quelque 500 pièces constituant l'une des plus belles collections du monde. Prototypes, photographies et manuscrits permettent de retracer le chemin parcouru, depuis près d'un siècle, par le transistor et la petite lucarne. Le récepteur radio télégraphique qui permit à Eugène Ducretet, en 1898, d'établir la première liaison radio entre la tour Eiffel et le Panthéon, est présent. Une impressionnante série de postes des Années folles en bois et en bakélite attend également le visiteur.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Bibliothèques et l’Information.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Musées et Lieux d’Exposition.
Contourner le bâtiment par l’ouest. En prenant la rue de Boulainvilliers, on atteint la rue Jean de la Fontaine. Prendre à gauche. On trouve deux hameaux dignes d’intérêt :
Le Hameau La Fontaine
Il est situé au 8bis de la rue La Fontaine.
Le hameau La Fontaine est une voie privée située dans le 16e  arrondissement. Il débute au 8 bis rue la Fontaine  et se termine en impasse. Elle doit son nom au voisinage de la rue éponyme. L’endroit, dont le nom provient d’une source qui y répandait son nom, était fort marécageux. Il mesure 50 mètres. Les immeubles sont de la fin du XIXème (1880) et du début du XXème siècle (1910).
Retrouvez d’autres articles sur Les Hameaux et Villas.
Le Hameau Béranger
Il se trouve au 16 de la rue La Fontaine.
Le Castel Béranger est un immeuble de rapport de trente-six appartements situé 14, rue La Fontaine dans le 16e arrondissement. Il a été construit entre 1895 et 1898 pour la veuve Fournier. Le gros œuvre de l'immeuble avait été commencé dans un style très différent quand Hector Guimard fit la connaissance de Victor Horta à Bruxelles en 1895. De cette rencontre est né le style Guimard qu'il applique pour la première fois sur ce bâtiment, avec un principe fondamental de l’Art nouveau : celui de l’unité complète de l’œuvre. Il est également, et comme à son habitude, l’auteur du second-œuvre et de la décoration intérieure (sols, menuiserie, serrurerie, vitrerie et vitrail, peinture, tapisserie et papier-peint) mais aussi du mobilier. On retrouve à l'extérieur plusieurs thèmes chers à l’auteur : le bow-window, la loggia, le balcon et la ferronnerie ouvragée. L’immeuble est primé au 1er concours de façades de la ville de Paris en 1898. L'immeuble a été classé monument historique le 31 juillet 1992.
Retrouvez d’autres articles sur Les Hameaux et Villas.
Continuer la rue La Fontaine et prendre la rue Gros à gauche. Puis continuer sur la gauche cette même rue pour atteint la Place Clément Ader et l’arrêt de bus du départ.
Liens
D’autres articles concernant Les Circuits peuvent vous intéresser.
Par ailleurs il existe d’autres articles portant sur le 16ème arrondissement.
Sources
Wikipedia
Dictionnaire historique des rues de Paris
Divers Internet
Photos R.Desenclos 2008/2016