Aide à la recherche / Circuits Touristiques

 LES CIRCUITS DE PARIS
 
 
Paris Circuits
 
 
Voici la liste des articles se rapportant à la catégorie "Circuits".
Cliquer sur un lien pour accéder à l'article.
 

DANS LES COURS ET AUTOUR DU LOUVRE
 
 
Le Louvre
 
 
 
Nous vous proposons d’effectuer une visite intégrale de l’extérieur du Louvre. En effet, avec ses trois cours et ses aménagements externes, les bâtiments regroupent plus de 750 statues et sculptures. Une vraie mine d’information sur l’histoire de l’architecture et de la sculpture françaises. Entre parenthèse le numéro attribué à l’œuvre.
 

Nous commencerons par faire le tour de l’ensemble du Louvre en débutant notre visite par :
Le Pavillon de Rohan qui permet aux véhicules provenant du quartier de la Comédie française de se diriger vers le Pont du Carrousel.
 
Le Pavillon de Rohan-Rivolidonnant sur la rue de Rivoli.
Au niveau inférieur, de part et d’autre de la grande arcade et entre les deux petites, quatre statues :
A gauche
Louis Lazare Hoche par Eugène Farochon (1)
Jean-Baptiste Kléber par Nicolas Victor Vilain (2)
 
A droite
Louis Charles Antoine Desaix par Honoré Husson (3)
François Séverin Marceau par Gabriel Jules Thomas (4)
 
Au premier niveau
A gauche
André Masséna par Anatole Calmels (5)
Jean Lannes par Vital Gabriel Dubray (6)
 
A droite
Jean-de-Dieu Soult par Paul Gayrard (7)
Michel Ney par Pierre Eugène Emile Hébert, fils (8)
 
Poursuivre la rue de Rivoli, vers les Tuileries, sur le trottoir de droite. En face se trouve l’Aile Rohan-Rivoli.
 
L’Aile Rohan-Rivoli.
Ici se trouvent 24 statues de personnages célèbres, douze au niveau inférieur et douze au premier niveau. En partant du Pavillon de Rohan-Rivoli on trouve en bas :
Théophile Malo de La Tour d’Auvergne par Louis Elias Robert (9)
Lazare Carnot par Eugène Désiré Piron (10)
Gilbert du Motier de La Fayette par Pierre Gras (11)
Jean Ambroise Baston de Lariboisière par Léo Roussel (12)
Jean-Baptiste Jourdan par Charles Muller (13)
Bon-Adrien Jeannot de Moncey par Félix Desruelles (14)
Jozef Antoni Poniatowski par Philippe Besnard (15)
Jean-Baptiste Bessières par Louis Latour (16)
Joachim Murat par Victor Peter (17)
Géraud Christophe Michel Duroc par Onésime Hulin (18)
Charles Marie Denys de Damrémont par Paul Graf (19)
Henri d'Orléans duc d'Aumale par Léo Roussel (20)
 
Et en haut, à partir du même point :
François Etienne Christophe Kellermann par Léo Alexandre Blanchot (21)
Louis-Thomas Villaret de Joyeuse par Georges Engrand (22)
François-Joseph Lefebvre par Alexis André (23)
Joseph Antoine René Joubert par Alphonse Muscat (24)
Jean-Andoche Junot par Paul Eugène Breton (25)
Jean-Baptiste, baron Eblé par Emile Fernand-Dubois (26)
Etienne Jacques Joseph Alexandre Mac Donald par Eugène Léon L’Hoest (27)
Nicolas-Charles Marie Oudinot par Pierre Joyeux (28)
Comte Antoine Drouot par Jean Louis Bozzi (29)
Antoine Charles Louis comte de Lassalle par Louis Busson (30)
Thomas Robert Bugeaud par Charles Perron (31)
Christophe Louis Léon Juchault de Lamoricière par René Baucour (32)
 
Au bout de l’aile de Rohan-Rivoli, le coin du Louvre est occupé par le Pavillon de Marsan.
 
Le Pavillon de Marsan est composé de trois côtés :
Marsan Rivoli
Marsan Tuileries
Marsan Carrousel
 
La façade située rue de Rivoli, de haut en bas :
La Force et la Prospérité sous le règne de la Loi par Gustave Crauk (33)
Groupe sculpté par Ernest Barrias (34)
Figure par Charles Jean Marie Degeorge (35)
Eloquence par Charles Gauthier (36)
 
La façade face au jardin des Tuileries, de haut en bas :
Le Sage accueillant la Vérité et repoussant l’Erreur par Jean-Marie Bonnassieux (37)
Deux sentinelles par Jacques Léonard Maillet (38) (39)
 
La façade face à la Cour du Carrousel, de haut en bas :
Un fronton de Théodore Gruyère (40)
Un groupe sculpté par Delaplanche (41)
Une figure par Pierre Loison (42)
Une figure par Maximilien Bourgeois (43)
 
Traversons La cour du Carrousel pour rejoindre le pavillon pendant de celui de Marsan, le Pavillon de Flore.
 
Le Pavillon de Flore
Façade donnant sur la cour du Carrousel
Un fronton par Jules Franceschi (44)
Un groupe sculpté par Tony Noël (45)
La Loi par Jules Isidore Lafrance (46)
La Prudence par Jules Isidore Lafrance (47)
 
Façade donnant sur le Jardin des Tuileries
Un fronton par Jules Cavelier (48)
Deux Sentinelles par Jules Cavelier (49) (50)
 
Façade donnant sur la Seine
La France portant la lumière au monde et protégeant la Science et l’Agriculture par Jean-Baptiste Carpeaux. (51)
Frises d’enfants par Jean-Baptiste Carpeaux (52) (53)
Triomphe de Flore par Jean-Baptiste Carpeaux (54)
 
Façade au-dessus du toit de la Galerie occidentale
La Victoire sur un quadrige distribue des couronnes par Pierre Cartellier
Fronton Minerve entourée des muses de la Victoire, couronne le buste de Napoléon par François-Frédéric Lemot
 
Le Pavillon de Flore se poursuit le long du quai par La Grande Galerie Occidentale. Les sculptures se trouvent au sommet de la façade. Traverser le quai pour observer la façade depuis le trottoir de droite.

La Grande Galerie Occidentale est ornée de douze frontons – six de part et d’autre d’un grand groupe sculpté situé au centre :
Un fronton par Albert Carrier Belleuse (55)
La Navigation par Léon Bertaux (56)
L’Astronomie par Jean-Joseph Ferrat (57)
L'Agriculture par Ambroise Choiselat
Le triomphe d’Amphitrite par Jean-Baptiste Cabet (58)
Un fronton par Florence Walter (59)
Le fronton central par Théodore Gruyère (60)
Un fronton par Aimé Napoléon Perrey (61)
Galathée par Pierre Alexandre Schoenewerk (62)
Un fronton par Louis François Eudes (63)
La Gloire par Vannier (64)
La Musique par Florence Walter (65)
La toilette de Vénus par Jean-Baptiste Cabet (66)
 
Par ailleurs, la porte surmontée du fronton central est ornée, de part et d’autre, de deux Lions, d’où son nom, la porte des Lions (par Antoine Barye). (67) (68)
 
Nous atteignons ensuite les Guichets de Lesdiguières face à la Seine. Avant on passe devant le Pavillon de la Trémoille et après devant le Pavillon de Lesdiguières.
 
Le Pavillon de la Trémoille – Côté Seine
En milieu de façade on trouve trois statues dans des niches.
Bacchus par Joseph Félon (69)
Pomone par Jean-Auguste Barre (70)
Apollon par Jean-Claude Petit (71)
 
Les Guichets de Lesdiguières – Côté Seine
En bas, de part et d’autre du passage sous voûte principal.
Marine Guerrière par François Jouffroy (72)
Marine Marchande par François Jouffroy (73)
 
Au centre au-dessus
Apollon chevauchant Pégase par Antonin Mercié (74)
 
De part et d’autre du groupe ci-dessus :
Rivière par Antoine Barye (75)
Fleuve par Antoine Barye (76)
 
Tout en haut, au centre :
Un fronton de Théodore Gruyère (77)
 
Le Pavillon de Lesdiguières – Côté Seine
En milieu de façade on trouve trois statues dans des niches.
La Sculpture par Jean Jules Allasseur (78)
La Science par Jacques Léonard Maillet (79)
La Gravure par Jules Antoine Droz (80)
 
Le Quai François Mitterrand prolonge le Quai des Tuileries.
La Grande Galerie orientale le longe. Elle est décorée de douze frontons séparés en deux groupes de six par un fronton situé au niveau supérieur.
 
La Grande Galerie Orientale
Les frontons
Diane sur un cerf par Pierre Louis Rouillard, Paul et Numa Lechesne. (81)
Un trophée par Claude François Comperot et Morand. (82)
Tête de Gorgone par Wendling. (83)
Navigation par Ambroise Choiselat et Libersac (84)
Trophée et deux figures par Georges Jacquot (85)
 
Au centre
Trophée d’armes par Georges Jacquot (86)
Diane et chiens par Libersac et Claude Leprêtre (87)
Torse de Belvédère par Claude Leprêtre et Aimé Napoléon Perrey (88)
Tête de Cérès par Morand et Ambroise Choiselat (89)
Navigation par Delafontaine et Pierre Louis Rouillard (90)
Tête de Bacchus par Aimé Napoléon Perrey, Claude François Comperot (91)
Musique par Hurpin (92)
 
Le niveau intermédiaire abrite cinq statues de chaque côté de la porte.
Diane par Louis-Alphonse Eudes (93)
Le Berger par Jean-Bernard Duseigneur (94)
Nymphe par Eugène Farochon (95)
La Pêche fluviale par Jean-Jules Allasseur (96)
Mars par Jean-Claude Petit (97)
Le guerrier attendant le combat par Eugène André Oudiné (98)
Le Commerce par Gustave Crauk (99)
Le Pêcheur par Charles Gumery (100)
Amazone par Charles Emile Marie Seure, jeune. (101)
Le Laboureur par Jean-Claude Petit (102)
 
En poursuivant sur le quai on atteint :
 
La Galerie d’Apollon
Celle-ci forme un angle et on trouve face à la Seine avec au sommet :
Un fronton par Etienne le Hongre (103)
 
Et sous l’arcade :
Les Deux Anges par Laurent Magnier (104)
 
Le retour est orné d’un fronton central :
Renommée récompensant les Arts par Pierre-Jules Cavelier (105)
 
Les sept arcades du rez-de-chaussée sont ornées dans les écoinçons par groupe de deux, à partir de la gauche :
L’Astronomie (106)
Les Victoires (107)
L’Agriculture (108)
Les Victoires (109)
La Musique (110)
Les Renommées (111)
La Géométrie (112)
 
Nous abordons ensuite l’Aile Sud de la Cour Carrée, dont l’ouverture côté Seine est Le Guichet du Louvre.
 
L’Aile SudLe fronton curviligne sous le fronton triangulaire
Deux Génies par Auguste Félix Fortin (113)
Renommées couronnent le buste de Napoléon (buste remplacé sous la Restauration par un casque de Minerve) par Antoine Léonard Dupasquier (114)
Le fronton triangulaire : Les armées de l’empire, accompagnées des muses de l’histoire et des sciences par Auguste Félix Fortin (115)
 
Tourner à gauche dans l’avenue de l’Amiral Coligny, et longer la Colonnade de Perrault. Nous sommes de l’autre côté de l’aile Est de la Cour Carrée.
Au centre se trouve le Passage du Pavillon qui mène à la Cour Carrée.
Un fronton au sommet : Minerve entourée des muses de la Victoire, couronne le buste de Napoléon (buste remplacé par celui de Louis XIV, à la Restauration) par François Lemot (116)
En-dessous, un bas-relief : La Victoire sur un quadrige distribue des couronnes par Pierre Cartellier (117)
 
Tourner à gauche dans la rue de Rivoli.
La partie de l’Aile Nord de la Cour Carrée donnant sur la rue de Rivoli n’est décorée qu’au niveau du Passage de l’Infante.
Un fronton : Trophée d’armes à l’antique par Montpellier (118)
 
Puis après être passé devant le Jardin de l’Oratoire, on atteint la partie du Louvre qui se trouve de l’autre côté de la Cour Napoléon.
 
Nous atteignons le Pavillon de la Bibliothèque.
Au sommet, dans les coins :
Les Arts par Antoine Auguste Préault. (119) (120)
 
En dessous, un fronton :
Les Sciences et les Arts par Pierre Edouard Charrier (121)
 
Puis quatre cariatides qui supportent l’entablement.
Cariatides par Astyanax Scaevola Bosio (122) (123) (124) (125)
 
Traverser le Pavillon de Rohan pour entrer dans la cour du Carrousel. Remarquons, en nous retournant, les décorations de ce Pavillon :
Un énorme fronton au-dessus du passage :France assise au-dessous des armes impériales qu’entourent la science et le travail par Georges Diébolt (126)
 
A sa droite, trois putti :
La Marine par Jean Baptiste Carpeaux (127)
L’Agriculture par Théodore Gruyère (128)
Le Commerce par François Truphême (129)
 
Traverser la rue et se diriger vers l’Aile de Rohan-Carrousel. Six frontons curvilignes, tous œuvres de Combette, ornent les combles :
L'Aigle impérial (130)
Les Arts (131)
La Force (132)
Trophées d’Armes (133)
L’Agriculture (134)
Le Commerce (135)
 
Poursuivre en abordant l’Aile de Marsan. Quatre niveaux de droite à gauche
 
Premier niveau (niches du rez-de-chaussée) – vers la gauche
Guerrier franc par Pierre Alfred Robinet (136)
Guerrier romain par Pierre Alfred Robinet (137)
Berger par Jacques Marie Hyacinthe Chevalier (138)
Figure par auteur inconnu (139)
Pêcheur par Jacques Marie Hyacinthe Chevalier (140)
Figure par auteur inconnu (141)
Horace par Louis Charles Janson (142)
Figure par auteur inconnu (143)
Figure par auteur inconnu (144)
Figure par auteur inconnu (145)
Figure par auteur inconnu (146)
Figure par auteur inconnu (147)
 
Second niveau – vers la droite
Figure par auteur inconnu (148)
Figure par auteur inconnu (149)
Figure par auteur inconnu (150)
Figure par auteur inconnu (151)
Figure par auteur inconnu (152)
Figure par auteur inconnu (153)
Figure par auteur inconnu (154)
Amazone par Jean-Baptiste Klagmann (155)
Figure par auteur inconnu (156)
Vénus par Pierre Loison (157)
Figure par auteur inconnu (158)
Elégie par Joseph Michel Caillé (159)
Clio par Jean François Soitoux (160)
Erato par Jean François Soitoux (161)
Figure par auteur inconnu (162)
Figure par Pierre Bernard Prouha (163)
 
Troisième niveau – vers la gauche
Bas-reliefs par Frédéric Louis Désiré Bogino (164) (165)
Bas-reliefs par Amédée Doublemard (166) (167)
Bas-reliefs par Henri Charles Maniglier (168) (169)
Moïse par Mme Bertaux (170)
Charlemagne par Mme Bertaux (171)
Bas-reliefs par Mathurin Moreau (172) (173)
La Serrurerie par Louis Barrias (174)
La Maçonnerie par Louis Barrias (175)
Bas-reliefs par Pierre Jules Cavelier (176) (177)
Bas-reliefs par Gabriel Jules Thomas (178) (179)
 
Quatrième niveau – Les frontons – vers la droite
L’Astronomie par Gabriel Jules Thomas (180)
Fronton par Pierre Jules Cavelier (181)
L’Architecture par Louis Barrias (182)
L’Abondance par Mathurin Moreau (183)
La Législation par Mme Léon Bertaux (184)
Fronton par Henri Charles Maniglier (185)
Fronton par Amédée Doublemard (186)
La Paix par Frédéric Louis Désiré Bogino (187)
 
Traverser la cour du Carrousel pour rejoindre l’Aile de Flore en partant du coin du Pavillon de Flore. Cette aile comporte six niveaux de sculptures. Nous commencerons par le niveau inférieur en progressant vers la gauche.
Premier niveau – dans les niches – vers la gauche
Mercure par Louis Léopold Chambard (188)
Le Vendangeur par Séraphin Dénéchaux (189)
Les lionnes par Auguste Caïn (190) (191)
Méléagre par Pierre Travaux (192)
Pollux par Jean-Claude Petit (193)
Castor par Jean-Claude Petit (194)
Le Lutteur par Jean-Esprit Marcellin (195)
Le Frondeur par Forgeot (196)
Le Guerrier étrusque par Théodore Gruyère (197)
Le Guerrier Grec par Théodore Gruyère (198)
Les lionnes par Auguste Caïn (199) (200)
Le Laboureur par Charles François Marie Iguel (201)
Le Flûteur par Louis Auguste Edmond Lévêque (202)
 
Second niveau – dans les niches – vers la droite
Terpsichore par Aimé Millet (203)
L’Abondance par Pierre Bernard Prouha (204)
Minerve par Jacques Léonard Maillet (205)
Cérès par Emile Chatrousse (206)
La Nymphe par Jean Jules Bernard Salmson (207)
La Naïade par Jean Jules Bernard Salmson (208)
Pandore par Joseph Michel Ange Pollet (209)
Psyché par Joseph Michel Ange Pollet (210)
La Baigneuse par Jean Baptiste Paul Cabet (211)
La Pêcheuse par Jean Baptiste Paul Cabet (212)
Hébé par Eugène André Oudiné (213)
Daphné par Eugène André Oudiné (214)
Melpomène par Gustave Adolphe Désiré Crauk (215)
Euterpe par Gustave Adolphe Désiré Crauk (216)
Erigone par Pierre Alexandre Schoenewerk (217)
Circé par Pierre Alexandre Schoenewerk (218)
 
Troisième niveau – médaillons au-dessus du second niveau de niches – vers la gauche
Par Houguenade
Titus (219)
Nerva (220)
Trajan (221)
Auguste (222)
Quintilien (223)
Virgile (224)
Tacite (225)
Tite-Live (226)
Septime Sévère (227)
Marc Aurèle (228)
Agrippa (229)
Cicéron (230)
Jules César (231)
Pompée (232)
Horace (233)
Ovide (234)
 
Quatrième niveau – bas-reliefs de part et d’autre des fenêtres – vers la droite
Bas-reliefs par Louis Merley (235) (236)
Bas-reliefs par Charles Gumery (237) (238)
Bas-reliefs par Camille Demesmay (239) (240)
Bas-reliefs par Jules Franceschi (241) (242)
Fleuves par Eugène Delaplanche (243) (244)
Bas-reliefs par Nicolas Victor Vilain (245) (246)
Bas-reliefs par Gabriel Jules Thomas (247) (248)
Bas-reliefs par Jean Joseph Perraud (249) (250)
 
Cinquième niveau – frise animalesque – vers la gauche
Groupe d’animaux par Emmanuel Frémiet (251) (252)
Groupe d’animaux par Paul Edouard Delabrière (253) (254)
Groupe d’animaux par Auguste Cain (255) (256)
Groupe d’animaux par Paul Edouard Delabrière (257) (258)
Groupe d’animaux par Paul Edouard Delabrière (259) (260)
Groupe d’animaux par Auguste Cain (261) (262)
Groupe d’animaux par Emmanuel Frémiet (263) (264)
Diane par Emmanuel Frémiet (265) (266)
 
Sixième niveau – frontons – vers la droite
Fronton par Louis Merley (267)
La Gloire par Charles Gumery (268)
L'Enlèvement d’Europe par Camille Demesmay (269)
L'Histoire par Jules Franceschi (270)
Fronton par Eugène Delaplanche (271)
Fronton par Nicolas Victor Vilain (272)
La Force par Gabriel Jules Thomas (273)
La Victoire par Jean Joseph Perraud (274)
 
Nous avons atteint le Pavillon des Etats, en léger décrochement par rapport à l’aile de Flore. On y trouve des statues au premier niveaux et des sculptures sur l’entablement dont trois sont en retour d’équerre vers le Pavillon de Trémoille.
 
Statues du premier niveau, vers la gauche :
Le Patriotisme par Louis Cugnot (275)
L’Eloquence par Jean Esprit Marcellin (276)
La Paix par Jean Auguste Barre (277)
La Pensée par Pierre Travaux (278)
La Victoire par Gustave Adolphe Désiré Crauk (279)
La Prudence par Jacques Léonard Maillet (280)
La Pensée par Jean Jules Allasseur (281)
La Loi par Mathurin Moreau (282)
La Science par Jules Franceschi (283)
La Navigation par Pierre Loison (284)
La Pensée par Gabriel Jules Thomas (285)
La Gloire par Jean Jules Bernard Salmson (286)
 
Statues de l’entablement, vers la droite à partir du coin :
La Guerre par Jean Marie Bonnassieux (287)
Victoire par Alfred Lepère (288)
Amour par Pierre Bernard Prouha (289)
Histoire par Joseph Michel Caillé (290)
Marine par Henri Charles Maniglier (291)
Vérité par Camille Demesmay (292)
Vigilance par Jean François Soitoux (293)
Guerre par Barthélemy Frison (294)
Mer par Jean Louis Désiré Schroder (295)
Vendange par Jean Baptiste Halou (296)
Harmonie par Pierre Marie Froget (297)
La Paix par Jean Marie Bonnassieux (298)
 
Sur le retour
Le retour de la Chasse par Adolphe Itasse (299)
La Tempête par Roland Mathieu-Meunier (300)
La Fortune par Georges Clère (301)
 
Nous abordons alors trois bâtiments en enfilade :
Le Pavillon de Trémoille
Le Guichet Lesdiguières
Le Pavillon Lesdiguières
 
Le Pavillon de Trémoille est celui qui se trouve le plus à droite. Il abrite trois statues au-dessus de l’entablement. De la droite vers la gauche :
La Chasse par Aimé Napoléon Perrey (302)
La Navigation par Louis Meunier (303)
La Vengeance par Chambard (304)
 
Le Guichet Lesdiguières contient deux groupes sculptés aux coins de chaque avant-corps, et deux statues entre les deux avant-corps.
Sur l’avant-corps de droite aux deux coins :
La Sculpture par Augustin Dumont (305)
Guerrier assis par Jean Joseph Perraud (306)
 
En-dessous:
un fronton (307)
Au centre deux statues :
Lions par Emmanuel Frémiet (308) (309)
 
Sur l’avant-corps de gauche aux deux coins :
Guerrier assis par Jean Joseph Perraud (310)
L’Architecture par Augustin Dumont (311)

En-dessous un fronton (312)
 
Le Pavillon Lesdiguières abrite quatre statues sur l’entablement.
De droite à gauche :
L’Asie par Jean Jacques Elshoecht (313)
La Guerre par Gandolfi (314)
La Navigation par Pierre Travaux (315)
Les Combats par Edmé Jean Louis Sornet (316)
 
En se tournant vers la gauche, on se trouve devant l’Aile Mollien en retour.
Là, des statues d’hommes célèbres occupent le niveau inférieur. Des sculptures sur l’entablement représentent des putti.

Au niveau inférieur, de la droite vers la gauche :
Rigaud par Victor Thérasse (317)
Bernard Palissy par Victor Huguenin (318)
Philibert Delorme par Dantan jeune (319)
Libéral Bruant par François Christophe Armand Toussaint (320)
Pierre de Chambiges par Jules Antoine Droz (321)
Charles Le Brun par Jean Claude Petit (322)
Jean Bullant par Pierre Alfred Robinet (323)
Pierre Lescot par Henri de Triquety (324)
 
Au niveau supérieur, de la gauche vers la droite :
La Guerre par Edme Jean Louis Sornet (325)
La Navigation par Charles Louis Menn (326)
L’Horticulture par François Devaulx (327)
L'Industrie par Anatole Calmels (328)
Les Beaux-arts par Joseph Walcher neveu (329)
Le Printemps par Adrien Fourdrin (330)
L'Art grec par Charles Edouard Elmerich (331)
La Chasse par Charles Lebourg (332)
 
Nous atteignons le Pavillon Mollien. Il possède deux faces, une face au Carrousel et une face à la pyramide.
Côté Carrousel
Deux œils-de-bœuf, un arc en plein cintre, deux groupes sculptés, deux cariatides et un fronton ornent cette face.
Au-dessus des portes du rez-de-chaussée, deux œils-de-bœuf avec à droite :
L’Astronomie et la Géométrie par Jean Esprit Marcellin (333)
 
Puis à gauche :
La Science et l’Industrie par Jean Esprit Marcellin (334)
Au-dessus du cartouche PAVILLON MOLLIEN, une fenêtre à arcade est surmontée d’un bas-relief :
La Science moderne et l’Art par Charles Emile Marie Seure, jeune (335)
 
Ensuite au niveau de l’entablement, à droite :
La Justice par Camille Demesmay (336)
 
Au centre, à droite :
Cariatides par Eugène Lequesne (337)
 
Et à gauche :
Cariatides par Eugène Lequesne (338)
 
Sur l’entablement à gauche :
La Puissance par Antoine Laurent Dantan, aîné (339)
 
Au-dessus, un fronton :
L'Agriculture et les Arts par Eugène Lequesne (340)
 
Côté pyramide :
Deux œils-de-bœuf, un arc en plein cintre, deux groupes sculptés, deux cariatides et un fronton ornent cette face.
Au-dessus des portes du rez-de-chaussée, deux œils-de-bœuf avec à droite :
La poésie et la Philosophie par Pierre Loison (341)
 
Puis à gauche :
L’Histoire et la Vérité par Pierre Loison (342)
 
Au-dessus du cartouche PAVILLON MOLLIEN, une fenêtre à arcade est surmontée d’un bas-relief :
La Géométrie et l’Astronomie par Jean Baptiste Klagmann (343)
 
Ensuite au niveau de l’entablement, à droite :
La Justice par Camille Demesmay (336)
 
Au centre, à droite :
Cariatides par François Jouffroy (344)
 
Et à gauche :
Cariatides par François Jouffroy (345)
 
Sur l’entablement à gauche :
La Fermeté par Pierre Bernard Prouha (346)
 
Au-dessus, un fronton :
L'Art et la Science par François Jouffroy (347)
 
Nous abordons l’Aile Mollien qui est ornée sur deux niveaux, des hommes célèbres au niveau bas et des putti sur l’entablement.

Premier niveau, des hommes célèbres, de droite vers la gauche :
Pierre Puget par Antoine Etex (348)
Philippe De Champaigne par Louis Alphonse Eudes (349)
Claude Perrault par Auguste Hyacinthe De Bay (350)
Eustache Le Sueur par Honoré Husson (351)
Nicolas Coustou par Augustin Courtet (352)
Jacques Sarrazin par Honoré Husson (353)
Girard Audran par Jacques Léonard Maillet (354)
Nicolas Poussin par François Rude (355)
Jules Hardouin-Mansart par Jean Joseph Perraud (356)
Henri François D'Aguesseau par Louis Denis Caillouette (357)
 
Niveau supérieur, des putti, de gauche à droite :
L'Etude par Joseph Alexandre Renoir (358)
La Fortune par Etienne Montagny (359)
L'Abondance par Charles Dubois (360)
La Musique par Daniel (361)
La Musique par Louis Elias Robert (362)
Les Beaux-arts par Henri Charles Maniglier (363)
La Renaissance par Louis Eugène Bion (364)
Les Beaux-arts par Jean Bernard Duseigneur (365)
L'Abondance par André Vauthier Gallé (366)
La Prospérité par Jacques Augustin Dieudonné (367)
 
Nous arrivons au Pavillon Denon qui fait face à la pyramide. Celui-ci est orné de différentes œuvres :
Deux œils-de-bœuf au rez-de-chaussée,
Deux bas-reliefs et deux écoinçons au premier niveau
Deux groupes sculptés et un fronton rectangulaire avant l’attique,
Huit cariatides
Un fronton triangulaire
 
Deux œils-de-bœuf – A droite puis à gauche
La Gravure et l'Architecture par Eugène Lequesne (368)
La Peinture et la Sculpture par Eugène Lequesne (369)
 
Deux bas-reliefs et deux écoinçons
Diane avec chiens par Emmanuel Frémiet (370)
Diane avec chiens par Emmanuel Frémiet (371)
Poésie et la Philosophie par François Félix Roubaud (372)
 
Deux groupes sculptés
L'Ordre par Antoine Barye (373)
La Force par Antoine Barye (374)
 
Un fronton rectangulaire
Courage civique et la Gloire par Théodore Charles Gruyère (375)
 
Huit cariatides, par groupes de deux, en partant de la droite
Cariatides par Elias Robert (376) (377)
Cariatides par Auguste Ottin (378) (379)
Cariatides par Georges Jacquot (380) (381)
Cariatides par Jean Louis Brian, jeune (382) (383)
 
Le Fronton : Napoléon III entouré de la paix et des arts par Pierre Simart (384)
 
Poursuivons vers l’Aile Daru qui est ornée sur deux niveaux, des hommes célèbres au premier niveau et des putti au sommet du bâtiment.
 
Premier niveau vers la gauche
François Cassini par Hyppolite Maindron (385)
Salomon De Brosse par Auguste Ottin (386)
Etienne Dupérac par Jacques Ange Cordier (387)
Jean-Antoine Houdon par François Rude (388)
Michel de Montaigne par Jean François Soitoux (389)
Armand Jean Du Plessis de Richelieu par Jean Auguste Barre (390)
Ambroise Paré par Michel Pascal (391)
René Descartes par Gabriel Joseph Garraud (392)
Népomucène Lemercier par Antoine Laurent Dantan, aîné (393)
Michel de L'Hospital par Eugène Guillaume (394)
 
Niveau supérieur vers la droite
Les Beaux-arts par Emile Marie Auguste Guillemin (395)
L'Eté par Olesinski (396)
Les combats par Jean François Soitoux (397)
La Force par François Christophe Armand Toussaint (398)
L'Art étrusque par Pierre Hébert, aîné (399)
La Chasse par Auguste Jean Baptiste Lechesne (400)
La Marine par Georges Clère (401)
L'Art égyptien par François Lanno (402)
La Vapeur par Hubert Lavigne (403)
L'Air par Hyacinthe - Philéas Sobre (404)
 
Nous abordons maintenant le Pavillon Daru.
Deux œils-de-bœuf, un arc en plein cintre, deux groupes sculptés, deux cariatides et un fronton ornent cette face.

Au-dessus des portes du rez-de-chaussée, deux œils-de-bœuf avec à droite : La Prudence la Force par Victor Edmond Leharivel-Durocher (405)
Puis à gauche : La Justice et la Fraternité par Victor Edmond Leharivel-Durocher (406)
Au-dessus du cartouche PAVILLON DARU, une fenêtre à arcade est surmontée d’un bas-relief : Sculpture et Peinture par François Félix Roubaud (407)
Ensuite au niveau de l’entablement, à droite : L'Art par Auguste Ottin (408)
Au centre, à droite : Cariatides par Jean Louis Brian, jeune (409)
Et à gauche : Cariatides par Jean Louis Brian, jeune (410)
Sur l’entablement à gauche : Le Travail manuel par Auguste Ottin (411)
Au-dessus, un fronton : La Sculpture et la Peinture par Jean Louis Brian, jeune (412)
 
La Rotonde d’Apollon regroupe six personnages célèbres au premier niveau et six putti sur l’entablement.

Au premier niveau à partir de la droite
Jean Lepautre par Astyanax-Scaevola Bosio (413)
Ange-Jacques Gabriel par Augustin Courtet (414)
Germain Pilon par Louis Desprez (415)
Clodion par Vital Gabriel Dubray (416)
André Le Nôtre par Jean Auguste Barre (417)
Jean Cousin par Théodore Jacques (418)
 
Au niveau supérieur à partir de la gauche
La Force par Charles Lebourg (419)
L'Automne par Emile Chatrousse (420)
La Céramique par Victor Huguenin (421)
La Médecine par Isidore Brion (422)
La Paix par Joseph Briant, aîné (423)
La Paix par Cavasse (424)
 
Nous arrivons maintenant à l’Aile Henri II.

Une statue monumentale orne le coin, juchée sur une colonne
La Guerre par Antoine Auguste Préault (425)
 
Huit personnages célèbres se trouvent au premier niveau, en partant de la droite :
Antoine Coysevox par Jules Antoine Droz (426)
Keller par Pierre Alfred Robinet (427)
André Chénier par Antonin Auguste Préault (428)
Marquis de Marigny par Nicolas Bernard Raggi (429)
Jacques Cœur par Louis Elias Robert (430)
Jean-François Regnard par Théodore Gruyère (431)
André Grétry par Nicolas Victor Vilain (432)
Claude Le Lorrain par Auguste Hyacinthe de Bay (433)
 
Huit putti de gauche à droite :
La Vendange par François Devaulx (434)
Les gloires de la France par Henri Charles Maniglier (435)
L’Empire par Hubert Lavigne (436)
L’Automne par Noémie Constant (437)
La Chasse par Pierre Alexandre Schoenewerk (438)
L’Automne par François Truphême (439)
L’Art grec par Bernard Gabriel Seure, aîné (440)
La Pierre par Auguste Poitevin (441)
 
Nous sommes au Pavillon de Sully qui regroupe des œuvres sur cinq niveaux :
Deux œils-de-bœuf au-dessus des portes du rez-de-chaussée, à droite
L'alliance de l’art antique et de la Renaissance par Jean Marie Bonnassieux (442) et à gauche : La Beauté et l’Art par Eugène Guillaume (443)
Au-dessus, aux extrémités de l’entablement, à droite : Goujon par Bernard Gabriel Seure, aîné (444) et à gauche Du Cerceau par Georges Diébolt (445)
Autour de l’horloge : La Paix et la Guerre par Pierre Jules Cavelier (446)
Sur l’attique, aux deux coins, à droite : L’Encouragement par Nanteuil (447) et à gauche L’Art par Nanteuil (448)
 
Au centre, huit cariatides, par groupes de deux, de droite à gauche
Cariatides par Pierre Simart (449) (450)
Cariatides par Francisque Duret (451) (452)
Cariatides par Francisque Duret (453) (454)
Cariatides par Pierre Simart (455) (456)
Au-dessus, un fronton : Napoléon 1er dominant l’Histoire et les Arts par Antoine Barye et Pierre Simart (457).

Nous allons passer sous le Pavillon de Sully pour rejoindre la Cour Carré.

Dans la Cour Carrée, en se retournant immédiatement, on peut admirer le Pavillon de l’Horloge qui ne contient que quatre cariatides et un fronton.
Cariatides par Philippe de Buyster (458) (459) (460) (461)
Cariatides par Gilles Guérin (462) (463) (464) (465)
Fronton : Renommées par Gilles Guérin (gauche) et Philippe de Buyster (droite) (466)
 
A gauche du Pavillon de l’Horloge, nous abordons l’Aile Lescot. Six niveaux sont occupés par des œuvres sur trois zones.

Premier niveau, dans les niches, des statues à partir de la droite :
La Sculpture par François Jouffroy (467)
Le Message par Alexandre Oliva (468)
Pâris par Antoine Etex (469)
Hélène par Antoine Etex (470)
Euripyle par Henri Frédéric Iselin (471)
L'Architecture par Onésyme Aristide Croisy (472)
 
Des œils-de-bœuf au-dessus des trois portes à partir de la droite
L'Histoire et la Victoire par Jean Goujon (473)
La Guerre et la Paix par Jean Goujon (474)
La Renommée et Gloire du Roi par Jean Goujon (475)
 
Une nouvelle rangée de niches (6) dont les statues et les auteurs sont inconnus
Statue inconnue 1 (476)
Statue inconnue 2 (477)
Statue inconnue 3 (478)
Statue inconnue 4 (479)
Statue inconnue 5 (480)
Statue inconnue 6 (481)
 
Au-dessus des fenêtres du second étage :
Diane aux chiens par l’Atelier Goujon (482)
Diane aux lions par l’Atelier Goujon (483)
Diane aux chiens par l’Atelier Goujon (484)
 
Sous le toit, de part et d’autre des fenêtres, deux groupes à chaque fois à droite, puis à gauche, en partant de la droite.
Euclide par Jean Goujon (485)
Génie de l’étude écrivant par Jean Goujon (486)
Génie de l’étude lisant par Jean Goujon (487)
Archimède par Jean Goujon (488)
Bellone par Jean Goujon (489)
Prisonnier par Jean Goujon (490)
Prisonnier par Jean Goujon (491)
Mars par Jean Goujon (492)
Cérès par Jean Goujon (493)
Pan par Jean Goujon (494)
Bacchus par Jean Goujon (495)
Neptune par Jean Goujon (496)
 
Trois frontons en partant de la droite :
Science par Jean Goujon (497)
Deux Victoires couronnant le chiffre du roi par Jean Goujon (498)
Paix ou Abondance par Jean Goujon (499)
 
Regagnons le centre de la Cour Carrée pour observer l’Aile Sud, de droite à gauche :
Au rez-de-chaussée six groupes de deux statues dans des niches et six œils-de-bœuf.

Au premier niveau douze statues dans des niches.
Le fronton central.
Niche vide
La Verrerie par Roland Mathieu-Meusnier (500)
Œil-de-bœuf par un auteur inconnu (501)
La Gloire par Victor Edmond Leharivel-Durocher (502)
Bacchante par Pierre Alexandre Schoenewerk (503)
Œil-de-bœuf par un auteur inconnu (504)
Mercure par Aimé Millet (505)
Couronne de fleurs par Mme Lefevre-Deumier (506)
Œil-de-bœuf - L'Astronomie et la Géographie par Nicolas Augustin Matte (507)
Circé par Charles Gumery (508)
La Reconnaissance par Ferdinand Taluet (509)
Œil-de-bœuf - La Sculpture et la Peinture par Nicolas Augustin Matte (510)
Aphrodite par Georges Clère (511)
Leucothea par Jean Jules Allasseur (512)
Œil-de-bœuf - La Musique et la Poésie par Nicolas Augustin Matte (513)
Omphale par Gustave Adolphe Désiré Crauk (514)
Niche vide
Œil-de-bœuf - La Comédie et la Tragédie par Nicolas Augustin Matte (515)
 
Au second niveau les statues des niches ne sont pas identifiées. De gauche à droite.
Statue inconnue (516)
Statue inconnue (517)
Statue inconnue (518)
Statue inconnue (519)
Statue inconnue (520)
Statue inconnue (521)
Statue inconnue (522)
Statue inconnue (523)
Statue inconnue (524)
Statue inconnue (525)
Statue inconnue (526)
Statue inconnue (527)
 
Le Fronton - Minerve accompagnée des Sciences et des Arts par Jacques Lesueur (528)
 
En se dirigeant vers la gauche on se retrouve devant l’Aile Est.
L’Aile Est est la dernière partie construite du Louvre Elle ferme la Cour Carrée qui jusqu’alors était ouverte vers Paris. Au centre de l’aile se trouve le Passage du Pavillon. On retrouve les statues et œils-de-bœuf du premier niveau. Au second niveau, les niches occupées par des statues inconnues et un fronton central.

Premier niveau, en partant de la droite vers la gauche.
Penthésilée par Vital Gabriel Dubray (529)
La Modestie par Louis Léopold Chambard (530)
Œil-de-bœuf entouré de La Justice et l’Innocence par David d’Angers (531)
Pandore par Pierre Loison (532)
La Peinture par Jean Turcan (533)
Œil-de-bœuf entouré de La Poésie et la Musique par Jean Debay (534)
Apollon par Nanteuil (535)
L'Abondance par Jacques Léonard Maillet (536)
Œil-de-bœuf entouré de La Tragédie et la Comédie par Jacques Edme Dumont (537)
Niche vide
Bacchante par Jean Auguste Barre (538)
Œil-de-bœuf entouré de La Justice et la Force par Charles René Laitié (539)
Orphée par Gabriel Jules Thomas (540)
La Nymphe par Pierre Bernard Prouha (541)
Œil-de-bœuf entouré de La Poésie épique et l’Elégie par Petitot fils (542)
L'Archéologie par Horace Daillon (543)
Sapho par Pierre Travaux (544)
Œil-de-bœuf entouré de La France et la Charte par Antoine François Gérard (545)
 
Second niveau de la gauche vers la droite
Niche vide
Niche vide
Statue inconnue (546)
Statue inconnue (547)
Statue inconnue (548)
Statue inconnue (549)
Statue inconnue (550)
Statue inconnue (551)
Statue inconnue (552)
Statue inconnue (553)
Statue inconnue (554)
Statue inconnue (555)
 
Le fronton du Passage du Pavillon : Un coq, entouré d’un serpent qui se mord la queue, est soutenu par des génies par Guillaume II Coustou (556)
 
Retrouvons ensuite l’Aile Nord sur la gauche. On commence par la droite et on se dirige vers la gauche. La configuration est identique aux autres ailes.

Premier niveau, douze statues dans les niches et six œils-de-bœuf
L'Art chrétien par Emile Chatrousse (557)
Amphitrite par François Devaulx (558)
Œil-de-bœuf entouré de La Victoire et la Guerre par Théophile François Bra (559)
Campaspe par Auguste Ottin (560)
Phryné par Louis Elias Robert (561)
Œil-de-bœuf entouré de La Terre et l’Eau par Jean-Baptiste Louis Roman (562)
La Littérature satirique par Roland Mathieu-Meusnier (563)
Sapho par Pierre Loison (564)
Œil-de-bœuf entouré de La Tragédie et la Gloire par Etienne Jules Ramey, fils (565)
La Nymphe des fontaines par Augustin Courtet (566)
Bethsabée par Eugène André Oudiné (567)
Œil-de-bœuf entouré de L'Histoire et l'Éloquence par Louis Alexandre Romagnesi (568)
Pensierosa par Giovanni Antonio Lanzirotti (569)
Narcisse par Paul Dubois (570)
Œil-de-bœuf entouré de La Logique et L'Éloquence par Lange (571)
L'Agriculture par Jean Louis Schroeder (572)
L'Aurore par Nicolas Victor Vilain (573)
Œil-de-bœuf entouré de La Paix et l'Abondance par Jean Pierre Cortot (574)
 
Statue inconnue (575)
Statue inconnue (576)
Statue inconnue (577)
Statue inconnue (578)
Niche vide
Niche vide
Niche vide
Niche vide
Niche vide
Niche vide
Niche vide
Niche vide
 
Le fronton au sommet du Pavillon en avant-corps : Le Génie de la France sous les traits de Napoléon, évoquant Minerve et les divinités de la Paix et de la Législation pour qu’elles succèdent à Mars et à l'appareil guerrier que la Victoire a rendu inutile par Claude Ramey (579).
 
Pour terminer la description de la Cour Carrée, retrouvons enfin, à gauche, l’Aile Lemercier qui est le pendant de l’Aile Lescot qui se trouve de l’autre côté du Pavillon de l’Horloge.

Six statues au premier niveau et trois œils-de-bœuf.
Le Fleuve de la vie par Pierre Eugène Emile Hébert, fils (580)
Cléopâtre par François Auguste Fannière (œuvre achevée par Ferdinand Faivre) (581)
Œil-de-bœuf entouré de La Puissance et la Richesse par Gérard Van Opstal (582)
La Douceur par Jean Esprit Marcellin (583)
Aristarque par Georges Diébolt (oeuvre achevée par Louis Merley) (584)
Œil-de-bœuf entouré de La Force et la Musique par François Gérard (585)
La Céramique par Eugène Guillaume (586)
L’Orfèvrerie par Roland Mathieu-Meusnier (587)
Œil-de-bœuf entouré de La Poésie lyrique et la Poésie pastorale par Mansion (588)
 
Au second niveau six niches occupées par des statues inconnues :
Statue inconnue (589)
Statue inconnue (590)
Statue inconnue (591)
Statue inconnue (592)
Statue inconnue (593)
Statue inconnue (594)
 
Au troisième niveau, des bas-reliefs de part et d’autre des fenêtres en avant-corps.
Virgile par Denis Antoine Chaudet (595)
Amour par Denis Antoine Chaudet (596)
Guerre par Denis Antoine Chaudet (597)
Homère par Denis Antoine Chaudet (598)
Minerve par Philippe Laurent Roland (599)
Nil par Philippe Laurent Roland (600)
Danube par Philippe Laurent Roland (601)
Hercule par Philippe Laurent Roland (602)
Numa par Jean Moitte (603)
Manco Capac par Jean Moitte (604)
Isis par Jean Moitte (605)
Moïse par Jean Moitte (606)
 
Trois frontons curvilignes ornent les fenêtres en avant-corps. De gauche à droite.
La Loi, Thucydide et Hérodote par Jean Moitte (607)
Victoire et Abondance par Philippe Laurent Roland (608)
La Poésie épique par Denis Antoine Chaudet (609)
 
Ainsi se termine la visite de la Cour Carrée.

Repassons sous le pavillon de l’Horloge et tournons à droite pour se retrouver devant l’Aile Henri IV.
Huit personnages se trouvent au premier niveau, à partir de la droite
Jean-Baptiste Massillon par François Jouffroy (610)
Pierre Mignard par Jean de Bay (611)
Jacques Amyot par Pierre Travaux (612)
Philippe de Commines par Eugène Lequesne (613)
Valentin Fléchier par François Lanno (614)
Jean de Joinville par Jean Esprit Marcellin (615)
Louis de Rouvroy, duc de Saint Simon par Pierre Hébert, aîné (616)
François Michel Louis Tellier de Louvois par Aimé Millet (617)
 
Huit putti à partir de la gauche
La Musique par Adam-Salomon (618)
L’Art assyrien par Jean Louis Jaley (619)
L’Histoire par François Devaulx (620)
L’Anatomie par Pierre Eugène Emile Hébert fils (621)
Le Printemps par Noémie Constant (622)
Le Bois par Auguste Poitevin (623)
La Civilisation par Célestin Anatole Calmels (624)
Le Théâtre par Charles Stanislas Capellaro (625)
 
Une statue de coin, opposée à celle de l’aile Henri II : La Paix par Antoine Auguste Préault (626)
 
Tourner vers la gauche pour se retrouver face à la Rotonde de Beauvais
 
Six personnalités ornent le premier niveau. De droite à gauche.
Joseph Jérôme Le François de Lalande par Jean Joseph Perraud (627)
Antoine Laurent de Lavoisier par Jacques Léonard Maillet (628)
Sébastien Le Prestre de Vauban par Gustave Crauk (629)
Maximilien de Sully, duc de Béthune par Vital Gabriel Dupray (630)
Denis Papin par Jean François Soitoux (631)
Nicolas de Condorcet par Pierre Loison (632)
 
Et six statues l’entablement, de gauche à droite
La Vendange par Jacques François Walcher, dit oncle (633)
La Force par Georges Clère (634)
La Pêche par Auguste Jean Baptiste Leschesne (635)
La Vendange par Aimé Napoléon Perrey (636)
Les Découvertes maritimes par Louis Merley (637)
La Mer par Ernest Christoph (638)
 
Ensuite vers la gauche, nous atteignons le Pavillon Colbert.
Celui-ci est orné de différentes œuvres :
Deux œils-de-bœuf au rez-de-chaussée,
Une décoration dans les deux écoinçons situés au-dessus de l’arcade de la fenêtre centrale.
Deux groupes sculptés sur l’entablement,
Deux cariatides
Un fronton triangulaire.
 
Œil-de-bœuf de droite :
Le Télégraphie et l’Imprimerie par Joseph Michel Ange Pollet (639)
 
Œil-de-bœuf de gauche :
La Navigation commerciale et la Mécanique par Joseph Michel Ange Pollet (640)
 
La décoration de l’arc curviligne : Le Commerce et l’Agriculture par Joseph Michel Ange Pollet (641)
Les deux statues de l’entablement, à droite : L’Industrie par Louis Elias Robert (642)
A gauche : La Science par Louis Elias Robert (643)
Deux cariatides : Cariatides par Nicolas Victor Vilain (644)
Un fronton : Terre et l’Eau par Nicolas Victor Vilain (645)
 
L’Aile Colbert est ornée de dix statues au premier niveau et de dix putti sur l’entablement.
 
Jacques-Bénigne Bossuet par Louis Desprez (646)
François-Marie Arouet, dit Voltaire par Louis Desprez (647)
Jean Racine par François Michel Pascal (648)
Louis Bourdaloue par Louis Desprez (649)
François-Auguste De Thou par Auguste Louis Deligand (650)
Suger par Nicolas Bernard Raggi (651)
Jean de La Bruyère par Joseph Lescorné (652)
Saint Bernard par François Jouffroy (653)
Anne Robert Jacques Turgot par Pierre Travaux (654)
Mathieu Molé par Nanteuil (655)
 
La Vigilance par Aimé Millet (656)
Le Printemps par Jean Auguste Barre (657)
L’Astronomie par Louis Auvray (658)
L’Art romain par Ferdinand Taluet (659)
La Paix par Pierre Eugène Hébert, fils (660)
Le Nord par Amédée Doublemard (661)
La Pêche par Jean Joseph Ferrat (662)
La Moisson par Georges Jacquot (663)
La Paix par Charles Stanislas Capellaro (664)
L’Automne par Pierre Alexandre Schoenewerk (665)
 
Nous poursuivons avec le Pavillon Richelieu sur lequel les œuvres sont présentes sur cinq niveaux.

Deux œils-de-bœuf au-dessus des portes du rez-de-chaussée.
A droite : La Prudence et la Force par Joseph Félon (666)
A gauche : La Justice et la Fraternité par Joseph Félon (667)
 
Au-dessus, sur les deux fenêtres latérales :
Diane avec chiens par Pierre Louis Rouillard (668) (669)
Au-dessus de la porte à arcade : La Vérité et Histoire par Charles Lebourg dans les écoinçons par (670)
 
Au-dessus de part et d’autre
A gauche : La Paix par Antoine Barye (671)
A droite : La Guerre par Antoine Barye (672)
 
Au même niveau, au centre : La Force et la Paix par Théodore Charles Gruyère (673)
 
Au-dessus, sur l’attique, huit cariatides
A droite : Cariatides par Astyanax - Scaevola Bosio (674) (675)
A gauche : Cariatides par Astyanax - Scaevola Bosio (676) (677)
Au centre droit : Cariatides par Pierre Jules Cavelier (678) (679)
Au centre gauche : Cariatides par Joseph Pollet (680) (681)
Au fronton : France protégeant la Science et l'Art par Francisque Duret (682)
 
Nous quittons le Pavillon Richelieu pour avancer vers l’Aile Turgot. Ici une rangée d’hommes célèbres au premier niveau, et une rangée de putti au sommet du bâtiment.
 
De droite vers la gauche.
Charles de Secondat, baron de la Brède et de Montesquieu par Nanteuil (683)
Jean-Jacques Rousseau par Eugène Farochon (684)
Jean Froissart par Philippe Lemaire (685)
Georges-Louis Leclerc comte de Buffon par Eugène André Oudiné (686)
Jules Mazarin par Pierre Hébert, aîné (687)
Jean-Baptiste Colbert par Paul Gayrard (688)
Pierre Abélard par Pierre Jules Cavelier (689)
François de Malherbe par Jean Jules Allasseur (690)
François Rabelais par Louis Elias Robert (691)
Grégoire de Tours par Jean Esprit Marcellin (692)
 
De la gauche vers la droite
Le Commerce par Sébastien Delarue (693)
L’Hiver par Isidore Romain Boitel (694)
L’Etude par Adam-Salomon (695)
L’Industrie par Pierre Damiens (696)
L’Océanie par Louis Merley (697)
Le Feu par Henri Frédéric Iselin (698)
La Pêche par Aimé Napoléon Perrey (699)
L’Automne par Louis Félix Chabaud (700)
L’Amérique par Jean Louis Veray (701)
L’Afrique par Louis Rochet (702)
 
Arrêtons-nous maintenant devant le Pavillon Turgot, qui possède deux faces, l’une vers la pyramide, l’autre vers le carrousel.

Façade de la pyramide. Deux œils-de-bœuf, un arc en plein cintre, deux groupes sculptés, deux cariatides et un fronton ornent cette face.
Au-dessus des portes du rez-de-chaussée, deux œils-de-bœuf avec à droite :
La Science et l'Industrie par Georges Diébolt (703)
A gauche : La Commerce et la Paix par Georges Diébolt (704)
Dans les écoinçons de l’arc en plein cintre : La Science moderne et l’Art par Charles Emile Marie Seure, jeune (705)
Deux groupes sculptés aux coins de l’entablement, à gauche : La Religion par Jean Marie Bonnassieux (706)
A droite : La Méditation par Jean Marie Bonnassieux (707)
Au-dessus, deux cariatides : Cariatides par Eugène Guillaume (708) (709)
Un fronton : L’Abondance par Eugène Guillaume (710).
 
Façade du Carrousel. Deux œils-de-bœuf, un arc en plein cintre, deux groupes sculptés, deux cariatides et un fronton ornent cette face.
Au-dessus des portes du rez-de-chaussée, deux œils-de-bœuf avec à droite :
L'Invention et la Réflexion par Georges Diébolt (711)
Et à gauche : L'Etude et le Silence par Georges Diébolt (712)
Dans les écoinçons de l’arc en plein cintre : L'Abondance et la Fortune par Charles Emile Marie Seure, jeune (713)
Deux groupes sculptés aux coins de l’entablement, à gauche : Calme par Jean Marie Bonnassieux (714)
A droite : La Religion par Jean Marie Bonnassieux (706)
Au-dessus, deux cariatides : Cariatides par Pierre Jules Cavelier (715) (716)
Un fronton : L'Histoire et la Poèsie par Pierre Jules Cavelier (717)
 
Nous terminons avec L’Aile Turgot en retour qui regroupe sur deux niveaux, huit personnalités et huit putti.
 
De la droite vers la gauche.
Pierre Corneille par Philippe Lemaire (718)
François de La Rochefoucauld par Noël Jules Girard (719)
François de Salignac de la Mothe-Fénelon par Jean Marie Bonnassieux (720)
Nicolas Boileau par Charles Emile Marie Seure, jeune (721)
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière par Bernard Gabriel Seure, aîné (722)
François Eudes de Mezeray par Louis Joseph Daumas (723)
Blaise Pascal par François Lanno (724)
Jean de La Fontaine par Jean Louis Jaley (725)
 
De la gauche vers la droite :
L’Eté par Vital Gabriel Dubray (726)
L’Eau par Hubert Lavigne (727)
La Mécanique par Jean François Soitoux (728)
La Chasse par Auguste Jean Baptiste Lechesne (729)
La Moisson par Pierre Alexandre Schoenewerk (730)
L’Hiver par Georges Clère (731)
L’Astronomie par Jean François Soitoux (732)
L’Agriculture par Armand Blanc (733)
 
A cette importante description ajoutons sur l’Aile Lescot et sur l’Aile Lemercier de la Cour Carrée, douze hauts reliefs situés de part et d’autre des six fenêtres situées en haut du bâtiment, soit vingt-quatre sculptures représentant des trophées. Le total des œuvres est donc de 757.
 
Liens
Retrouvez les articles concernant Les statues et sculptures du Louvre
Vous pouvez consulter les articles du 1er arrondissement
D'autres articles portant sur Les Circuits touristiques peuvent vous intéresser.
 
Sources
Divers Internet
Sculptures du Louvre
Wikipedia
Photos R.Desenclos 2008/2017