Aide à la recherche / Circuits Touristiques

 LES CIRCUITS DE PARIS

 Paris Circuits

Voici la liste des articles se rapportant à la catégorie "Circuits".

Cliquer sur un lien pour accéder à l'article.

Lire la suite : Les Circuits touristiques

QUE VOIR AUTOUR DE L'ARRET CONCORDE-QUAI DES TUILERIES?

 

Le port des TuileriesUne mini-promenade à partie de l'arrêt de bus situé au début du Quai des Tuileries, juste à proximité de deux endroits prestigieux, la Place de la Concorde et le Jardin des Tuileries.

 

 

Comment s’y rendre
Bus : 72 arrêt Concorde-Quai des Tuileries
Bus : 24 arrêt Concorde-Quai des Tuileries

GPS
Latitude : 48.863958
Longitude : 2.320416


Plan


Arrêts les plus proches
Avant - Bus 24/72 : arrêt Concorde-Cours la Reine
Après - Bus 24/69/72 arrêt Pont de Solférino-Quai des Tuileries

Mini-circuits
Que voir autour de l’arrêt Concorde-Cours la Reine
Que voir autour de l’arrêt Pont de Solférino-Quai des Tuileries

Pour rejoindre cet arrêt à partir du mini-circuit Que voir autour de l’arrêt Concorde-Cours la Reine ?, longer le quai et traverser le pont pour entrer dans le premier arrondissement. Vous passez devant la Place de la Concorde qui s’étend alors sur votre gauche.

Si vous descendez du bus, la Place de la Concorde s’étend devant vous. Pour les détails concernant la Place elle-même se reporter à l’article :

Autour de la Place de la Concorde

En dehors de la place proprement dite, remarquons sur la gauche :

Le Pont de la ConcordeLe Pont de la Concorde

Le pont de la Concorde est un pont de Paris qui franchit la Seine entre le quai des Tuileries (place de la Concorde) et le quai d'Orsay. Il a porté les noms de pont Louis-XVI, pont de la Révolution, pont de la Concorde, à nouveau pont Louis-XVI pendant la Restauration (1814), et définitivement pont de la Concorde depuis 1830. Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 12 juin 1975. L'architecte Jean-Rodolphe Perronet, qui a créé en 1775 avec Daniel-Charles Trudaine l'École royale des ponts et chaussées (aujourd'hui École nationale des ponts et chaussées), est chargé en 1787 de la construction de ce pont en arc. Ce pont était en projet depuis 1725, lors de la construction de la place Louis-XV (aujourd'hui place de la Concorde), pour remplacer le bac qui assurait alors la traversée à cet endroit. Assurant la construction en pleine tourmente révolutionnaire, il utilise pour la maçonnerie des pierres de taille provenant de la démolition de la Bastille, prise d'assaut le 14 juillet 1789. La construction sera terminée en 1791.

Retrouvez d'autres articles portant sur : Les Ponts et Passerelles.

 

 

En contrebas du quai se trouve :

 

Le Port des TuileriesLe Port des Tuileries.
Le port du premier arrondissement commence au pont Royal et se termine à la rampe amont du pont de la Concorde. Il mesure 740 mètres. Son nom vient du voisinage du quai éponyme depuis 1905, qui se trouve juste au-dessus. La passerelle Léopold Sédar Senghor passe au-dessus pour joindre la Terrasse du bord de l’eau des Tuileries au Musée d’Orsay. Il est aménagé en promenade, mais peut recevoir des péniches-logements pour des séjours.
Retrouvez d'autres articles portant sur : Les Ports de Paris.

Et, à hauteur de l’arrêt de bus se trouvait autrefois :

La Porte de la Conférence.La Porte de la Conférence
La porte de la Conférence, construite en 1632 et démolie en 1730, marque la limite ouest de Paris – aujourd’hui le long du quai des Tuileries avant la place de la Concorde, à la limite de la terrasse du bord de l’eau, jusqu’à la veille de la Révolution. Le 19 avril 1593, lors du siège de Paris par Henri IV redevenu huguenot, les Ligueurs utilisent cette sortie pour se rendre à Suresnes, afin de négocier avec les représentants du roi. A la suite de cette Conférence, le monarque abjure définitivement le protestantisme : « Paris vaut bien une messe ! ». La paix revenue, Marie de Médicis fait aménager le quai, qui prend le nom de « Cours-la-Reyne ». Sous la Fronde en 1649, Anne d’Autriche s’enfuit du Louvre par cette porte avec Louis XIV âgé de 11 ans, pour se réfugier à Saint-Germain-en-Laye. Au moment de la construction du Mur des Fermiers généraux en 1785, une partie de Chaillot est rattachée à Paris, et la Porte déplacée en aval vers Passy, à la hauteur de l’actuelle rue de Beethoven. Aujourd’hui, le quai de la Conférence au pied de l’Alma rappelle aux Parisiens la conversion du plus populaire des rois. Une plaque posée sur le quai des Tuileries évoque son souvenir en ces termes : « Enceinte bastionnée commencée en 1563. Ici s’élevait la porte de la Conférence, construite par l’architecte Pidoux en 1632 – démolie en 1730. Aujourd’hui, le port de la Conférence se situe entre le pont des Invalides et celui de l’Alma.
Retrouvez d'autres articles portant sur : Les Enceintes et Fortifications.

En face de l’arrêt, sur la terrasse du bord de l’eau, dans le jardin des Tuileries, on peut remarquer :

L’orangerie des Tuileries

Le musée de l’Orangerie est un musée de peintures impressionnistes et post-impressionnistes situé juste à côté de la place de la Concorde, plus précisément dans le Jardin des Tuileries à Paris. Il contient des œuvres de Paul Cézanne, Henri Matisse, Amedeo Modigliani, Claude Monet, Pablo Picasso, Pierre-Auguste Renoir, Alfred Sisley, etc. Construit en 1852, sur les plans de l’architecte Firmin Bourgeois, pour y abriter les orangers du jardin des Tuileries, le bâtiment sera achevé par son successeur, Ludovico Visconti. En1920, l'orangerie du jardin des Tuileries est choisie par Claude Monet pour accueillir le cycle des Nymphéas que le peintre vient de donner à l'État. Des travaux d'aménagements sont effectués, par l'architecte en chef du Louvre Camille Lefèvre suivant les indications du peintre et ce jusqu'en 1927, date de son inauguration. En 1965, le musée est transformé pour abriter la collection Walter-Guillaume, cédée à l'État français à condition qu'elle ne soit pas dispersée. En 2006 des travaux ont été réalisés pour 30 millions d'euros. Ils ont consisté à la découpe de certains plafonds pour donner un meilleur éclairage et à l'aménagement de 1 000 m² au sous-sol, pour un total utilisable de 6 300 m².
Retrouvez d'autres articles portant sur : Les Musées et Expositions.
L'Orangerie des Tuileries
Cet article concerne également
Paris 8ème arrondissement
Paris 1er arrondissement
D’autres Circuits peuvent vous intéresser.

Pour rejoindre le mini-circuit suivant, longer le Quai des Tuileries afin d’atteindre l’arrêt suivant. Là débute le mini-circuit : Que voir autour de l’arrêt Pont de Solférino-Quai des Tuileries ?