LES BOUQUINISTES / THE BOUQUINISTES

Les bouquinistes

 

 

Les bouquinistes de Paris sont des libraires de livres anciens et d’occasion, présents sur une grande partie des quais de Seine; sur la rive droite, du pont Marie au quai du Louvre; sur la rive gauche, du quai de la Tournelle au quai Voltaire.

La tradition des bouquinistes débute aux alentours du XVIe siècle avec des petits marchands colporteurs. Sous la pression des libraires, un règlement de 1649 interdit les boutiques portatives et l’étalage de livres sur le Pont Neuf. Le pouvoir à l'époque était assez soucieux de limiter les marchés parallèles non soumis à la censure. Les libraires ambulants sont donc, selon la période, chassés puis réintégrés sous agréments. L'emblème traditionnel des bouquinistes est « un lézard regardant une épée », le lézard symbolisant les bouquinistes toujours à la recherche du soleil pour vendre leurs livres et l'épée représentant leur aspiration à la noble profession de libraire auxquels on accordait le privilège de porter l'épée. Le terme bouquiniste apparaît dans le dictionnaire de l'Académie française en 1789. En 1859, des concessions sont mises en place par la ville de Paris et les bouquinistes peuvent s'établir à des points fixes. Chacun a droit à 10 mètres de parapet pour un droit annuel de tolérance de 4€ et 3,80€ de patente. Les ouvertures se font du lever au coucher du soleil. Enfin, c'est en 1930 que les dimensions des « boîtes » sont fixées. Installés sur plus de trois kilomètres le long de la Seine et déclarés patrimoine mondial de l'UNESCO, les 240 bouquinistes parisiens exploitent 900 « boîtes vertes » où sont exposés quelque 300 000 livres anciens d'occasion et un très grand nombre de revues, timbres et cartes de collection. Les bouquinistes de Paris ont inspiré d'autres capitales, comme Ottawa, Pékin ou Tokyo.

The bouquinistes of Paris are booksellers who sell antiques and used books along the quays of the Seine, on the right bank from the Pont Marie to the Quai du Louvre, on the left bank from the Quai de la Tournelle to Quai Voltaire. The tradition of bouquinistes began around the sixteenth century with small hawkers. Under pressure from booksellers, regulation of 1649 prohibits portable shops and displays of books on the Pont Neuf. The power at this time was quite anxious to limit the black market not subject to censorship. Wandering booksellers are, by period chased, then reinstated under agreement. The traditional emblem of booksellers is "a lizard staring at a sword”, the lizard symbolizing the bouquinistes always looking for the sun to sell their books and the sword represents their desire for the noble profession of bookseller whom were given the privilege of wearing the sword. The bouquiniste term appears in the dictionary of the French Academy in 1789. In 1859, concessions are implemented by the city of Paris and the bouquinistes can set up fixed points. Everyone is entitled to 10 meters of parapet for an annual fee of tolerance of 4 € and 3.80 € for a license. The openings are from sunrise to sunset. Finally, it’s in 1930 that the dimensions of "boxes" are set. Installed on over three kilometers along the Seine and declared World Heritage by UNESCO, the 240 Paris bouquinistes operate 900 "green boxes" which displays some 300,000 old and used books, and a large number of journals, stamps and collectible cards. The bouquinistes of Paris have inspired other cities such as Ottawa, Beijing or Tokyo.

Liens
D’autres articles peuvent vous intéresser concernant la catégorie Inclassables.
Par ailleurs, d’autres articles consacrés à Boutiques et Commerces peuvent vous intéresser.
Retrouvez d'autres articles portant sur les Bilbiothèques et l'Information.

Source
Wikipedia
Photo Richard Desenclos 2011