Aide à la recherche / Eau à Paris

L’EAU A PARIS

L'eau à Paris

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant l’eau à Paris sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : EAU A PARIS

LE RESERVOIR DE BELLEVILLE

 

Le réservoir de Belleville

Le réservoir de Belleville, composé de deux châteaux d’eau et d’un bassin que l’on peut voir sur la photo, se trouve au 38 de la rue du Télégraphe. Ils sont été construits en 1862 pour recevoir les eaux de la Dhuis.

 

 

Le réservoir de Belleville, un réservoir d'eau annexe de la ville de Paris, est adossé sur la partie sud du cimetière à l'endroit où s'élevait le bâtiment principal du domaine desLe Peletier de Saint-Fargeau.Quant à l'utilisation des eaux en provenance des sources de la Champagne, le grand réservoir de Ménilmontant est le point principal du programme. Situé à l'angle sud-est de l'actuelle place Saint-Fargeau, il n'est donc pas exactement au point le plus haut de la capitale. Or la distribution de l'eau se fait par gravité. Il est donc nécessaire de lui adjoindre d'autres réservoirs afin d'assurer une bonne desserte dans les quartiers les plus élevés. La butte du télégraphe étant au point culminant du site, on y édifie un réservoir secondaire afin d'alimenter les logements alentours. L'eau est amenée depuis les réservoirs de Ménilmontant par un système de machines à vapeur. Beaucoup plus petit que celui de Ménilmontant, le réservoir de Belleville s'élève sur deux étages et est recouvert de terre. Sa capacité est de 18 000 m3. Les travaux, commencent en 1862 et sont achevés en 1865. Le 19 mars 1866, le réservoir est enfin mis en service. Il en a coûté 464 000 francs. Les deux châteaux d'eau adjacents sont construits dans les années 1920. Aux pieds des châteaux, deux petits locaux techniques sont bâtis à la même époque, chacun d'un seul niveau et de plan carré, les chaînages et structures sont en béton et les hourdis de brique rouge. L'érection de ces deux géants, si elle marque un des plus grands progrès de notre époque : la distribution de l'eau courante sous pression, relève d'une technique qui nécessite un entretien coûteux. La construction de tels réservoirs est abandonnée depuis les années 1980, alors que des démolitions ont déjà commencé. Certes, ils sont loin d'être en voie de disparition mais il est cependant grand temps de se pencher sur leur sort afin qu'ils puissent intégrer la place qui leur revient dans notre patrimoine.

 

Adresse 
38, rue du Télégraphe
75020 PARIS

GPS
Latitude : 48.874036
Longitude : 2.400484

 

Comment s'y rendre
Métro : Télégraphe (ligne 11)
Bus : 60 arrêt Pelleport Belleville

 

 

Plan

 

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 20ème et découvrir les environs

Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur 
le 20ème arrondissement

D’autres articles concernant la catégorie « Eau à Paris » peuvent vous intéresser.

 

Liens externes sur ce sujet

-

 

Sources
http://chateau.deau.free.fr/IleDeFrance/Paris/75-Belleville.htm

Photo R. Desenclos 2013