Aide à la recherche / Espaces Verts

ESPACES VERTS

 Espaces Verts
 
Cet article est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les espaces verts sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier. Sont regroupés les articles se rapportant aux parcs, squares et jardins. 

Lire la suite : ESPACES VERTS

LE SQUARE JEAN AICARD
Le Square Jean Aicard
Le square Jean-Aicard est un espace vert du 11e arrondissement. Il occupe la partie centrale de l'avenue Jean-Aicard, Le square est de forme rectangulaire et mesure au total 1 850 m².
Il est composé de trois espaces : au nord, près de la rue Oberkampf, il comporte un terrain de pétanque. Au sud, près de la rue des Bluets, il abrite un espace de jeux pour enfants. La partie centrale est un square ordinaire. Le jardin est créé en 1964. Il porte le nom de l'écrivain français Jean Aicard.
Jean François Victor Aicard, né le 4 février 1848 à Toulon (Var) et mort le 13 mai 1921 à Paris, est un poète, romancier et auteur dramatique français. Jean Aicard naît le 4 février 1848 à Toulon (Var). Une plaque signale sa maison natale. Il fait ses études à Mâcon, où il fréquente Lamartine, puis au lycée de Nîmes, puis en droit à Aix-en-Provence. Venu à Paris en 1867, il y publie un premier recueil, les Jeunes Croyances, où il rend hommage à Lamartine. Le succès qu'il rencontre lui ouvre les portes des milieux parnassiens, grâce à son cousin, Pierre Elzéar. En 1869, il collabore au deuxième recueil du Parnasse contemporain. En 1870, une pièce en un acte est produite au théâtre de Marseille. Pendant la guerre, il reste à Toulon dans sa famille. Après la guerre, il assiste aux dîners des Vilains Bonshommes et participe à la création de la revue La Renaissance littéraire et artistique[]. En 1874, il publie Poèmes de Provence, qui font de lui le poète de cette région. En 1876, il collabore au troisième recueil du Parnasse contemporain. En 1894, il devient président de la Société des gens de lettres. Le guide Paris-Parisien, qui le considère en 1899 comme une « notoriété des lettres », note le « romantisme méridional » de son œuvre. En 1909, il entre à l'Académie française au fauteuil de François Coppée. Il est élu maire de Solliès-ville en 1920. Jean Aicard meurt le 13 mai 1921 à Paris. Jean Aicard est l'un des poètes représentés sur le tableau Coin de table (1872) de Henri Fantin-Latour.
 
Adresse
5, avenue Jean Aicard
75011 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.866362
Longitude : 2.380369
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Saint-Maur (ligne 3)
Bus : 96 arrêt Saint-Maur-Jean Aicard
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 11ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 11ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Espaces verts peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Aicard
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2013