Aide à la recherche / Espaces Verts

ESPACES VERTS

 Espaces Verts
 
Cet article est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les espaces verts sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier. Sont regroupés les articles se rapportant aux parcs, squares et jardins. 

Lire la suite : ESPACES VERTS

LE JARDIN MAURICE BARLIER
 
 
 
Le Jardin Maurice Barlier
 
 
Le Jardin Maurice Barlier se trouve le long du boulevard Flandrin au carrefour avec la rue de Longchamp dans le seizième arrondissement. Cet espace vert porte depuis 1999 le nom du résistant Maurice Barlier (Saint-Dié, le 9 septembre 1905 - fusillé au Mont-Valérien, le 29 août 1941).
 
 
Maurice Barlier (né le 9 septembre 1905 à Saint-Dié - fusillé le 29 août 1941 au Mont-Valérien) est un résistant français. Résidant au Ban-de-Sapt (Nayemont) avant la guerre1. Le 6 septembre 1940, après un long périple à travers l'Afrique. Il est promu capitaine de frégate et nommé à la tête du Deuxième bureau des Forces navales françaises libres, puis affecté à l’Amirauté britannique, où il est chargé de développer le renseignement sur le territoire français à partir du réseau « Nemrod » en formation. Lieutenant des FFL, il est le premier agent du BCRA à débarquer en France depuis Londres. Il était placé, avec Jan Doornik, sous les ordres d'Honoré d'Estienne d'Orves. Un mois plus tard, le 15 février 1941, une vedette de la Kriegsmarine arraisonne « La Marie-Louise » au large d’Ouessant : les 5 marins, ainsi qu’un agent du SOE, sont interpellés. Les Allemands décident alors de ramener les prisonniers de Berlin vers Paris pour les juger avec l’ensemble du groupe. Le procès a lieu devant le tribunal du Gross Paris entre le 13 et le 26 mai 1941. Le commandant d’Estienne d’Orves, Maurice Barlier et Jan Doornik sont condamnés à mort et fusillés au mont-Valérien le 29 août 1941. Les autres, dont Jean-François Follic, sont condamnés à de lourdes peines de travaux forcés pour « espionnage », « aide à l’ennemi » et « intelligence avec l’ennemi » et sont déportés le 16 octobre 1941. Tous trois seront les premiers Français Libres exécutés, le 29 août 1941.
 
Adresse
68-70, boulevard Flandrin
75016 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.868805
Longitude : 2.274066
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Avenue Foch (ligne C)  
Bus : PC1 arrêt Longchamp
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 16ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 16ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Espaces verts peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Divers Internet
Photo R.Desenclos 2012