Aide à la recherche / Fontaines et Bassins

LES FONTAINES ET BASSINS

 

Fontaines et Bassins

Cet article est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les fontaines et bassins sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : FONTAINES ET BASSINS

LA FONTAINE MEDICIS
 
La Fontaine Médicis
 
 
 
La fontaine Médicis est une fontaine du Jardin du Luxembourg. Sa construction, vers 1630, est une commande de la reine Marie de Médicis, veuve d'Henri IV, à l’ingénieur florentin Thomas Francine.
 
 
D'abord appelée « grotte du Luxembourg », elle a connu plusieurs modifications et, au XIXe siècle, est même déplacée dans le jardin à la suite du percement de la rue de Médicis, effectué dans le cadre des travaux d'urbanisme du préfet Haussmann. Ce qui n'était alors qu'un portique de style italien devient une fontaine.
 
Auguste Ottin y ajoute un groupe de trois personnages mythologiques intitulé Polyphème surprenant Galatée dans les bras d'Acis. Polyphème, cyclope légendaire, est amoureux de Galatée, jeune et belle déesse marine. Accroupi sur un rocher, une peau de bête sur le dos, il observe Galatée dans les bras d'Acis. Tous deux sont langoureusement allongés au bord de l'eau. Le contraste est saisissant entre la masse énorme et sombre du cyclope et la blancheur du duo des deux jeunes gens. De plus, la forme même du bassin procure l'illusion que le plan d'eau est incliné. Lors du déplacement et de la reconstruction du monument (1862), la fontaine de Léda, autrefois située à l'angle des rues du Regard et de Vaugirard, supprimé par le percement de la rue de Rennes, a été remontée contre la face arrière.
 
La statue de Polyphème surprenant Galathée dans les bras d'Arcis Auguste Ottin, né le 11 novembre 1811 à Paris, et mort le 8 décembre 1890 à Neuilly-sur-Seine, est un sculpteur français. Auguste Louis Marie Ottin est le fils d'Auguste Denis Victoire Ottin (né en 1787 à Paris), tourneur sur cuivre et bronze, et le père de Léon Auguste Ottin (né en 1836 à Paris), artiste peintre et verrier. Reçu à l'École des beaux-arts de Paris en 1825, Ottin devient l'élève de David d'Angers qui, engagé dans le courant romantique, lui apprend une sculpture libérée de l'académisme. Il obtient, conjointement avec Jean-Marie Bonnassieux, le second grand prix de Rome en sculpture de 1836 avec le relief Socrate buvant la cigüe. Le sculpteur part alors pour cinq ans à Rome comme pensionnaire de la Villa Médicis. Il expose au Salon dès 1841. Son parcours, jalonné de récompenses, lui ouvre la porte des commandes d'État et lui assure la célébrité. Celle-ci, une fois établie, permet à sa personnalité débridée de s'épanouir en réalisant des œuvres indépendantes. Ottin a travaillé dans tous les courants de son époque, à l'aise aussi bien dans le romantisme que dans le style éclectique avec des commandes d'État, ou en recourant aux allégories. Auguste Ottin meurt le 8 décembre 1890 à la maison de retraite de la Fondation Galignani à Neuilly-sur-Seine.
 
Adresse
Jardin du Luxembourg
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.848015
Longitude : 2.337310
 
Comment s'y rendre
Métro : Luxembourg (ligne B)
Bus : 21/27/38/82/84/85/89 arrêt Luxembourg
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 6e arrondissement.
D’autres articles concernant Les Fontaines et Bassins sont disponibles.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les statues du 6ème arrondissement.
D’autres articles sur Les statues et sculptures diverses peuvent vous intéresser.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2017