Aide à la recherche / Hôpitaux et Santé

HÔPITAUX ET SANTE

Hôpitaux et santé

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les hôpitaux et la santé sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

 

Lire la suite : HOPITAUX ET SANTE

L'HÔPITAL LARIBOISIERE
 
 
L'Hôpital Lariboisière
Situé au 2 de la rue Ambroise Paré, l'hôpital Lariboisière fut le fruit désiré et longtemps attendu du déséquilibre médical entre le Nord et le Sud de Paris.
Le premier, dont la population ne cessait de croître n'était desservi que par deux hôpitaux, Saint-Antoine et Beaujon, Saint-Louis étant réservé aux maladies cutanées, alors que le second en abritait cinq. Une injustice flagrante que fut chargée de réparer l'Académie des Sciences. Une commission fut constituée en 1788. Leurs idées eurent à peine (sic) le temps de germer qu'éclata l'invasion de 1814. Les hôpitaux parisiens débordés, furent obligés de disposer les malades dans les abattoirs de Ménilmontant. En 1818, la Ville acheta des terrains nus, mais le projet se perdit dans les limbes et il fallut attendre les épidémies de choléra de 1832 et 1839 pour le voir reprendre corps. Une nouvelle commission ausculta les plans du futur hôpital. Les travaux commencèrent à l'automne 1846 et le gros œuvre fut achevé en 1847. Mais la Révolution de 1848 interrompit les travaux. Des émeutiers transformèrent le chantier en citadelle. Le calme revient mais pas les crédits. Fin 1851 meurt Elisa Roy, comtesse de Lariboisière mais cela ranime les finances de l'Assistance Publique, car la généreuse aristocrate lègue la nu propriété de tous ses biens et stipule dans son testament qu'un hospice doit être construit sur les terrains en question. Il est inauguré en 1853, soit 65 ans après que les premières idées eurent été émises. Deux systèmes de chauffage révolutionnaires maintiennent la température entre 16° et 18°. Les femmes sont logées à gauche et les hommes à droite. En 1865 un service d'accouchement est créé. L'hôpital fait face comme il peut à la guerre de 1870. Le gaz d'éclairage y est installé en 1886, le tout-à-l'égout en 1887, le premier téléphone manuel en 115, l'électricité en 1937, une centrale d'oxygène en 1966-67. En 1900, l'hôpital comprend 968 lits et emploie 490 personnes. Il compte aujourd'hui 824 lits et ne cesse de se moderniser en se dotant, entre autres, d'un bloc médico-technique, d'un institut des vaisseaux et du sang, d'une unité de soins normalisée et d'une nouvelle maternité.
Adresse
2, rue Ambroise Paré
75010 PARIS
GPS
Latitude : 48.882265
Longitude : 2.352834
Plan
Comment s'y rendre
Métro : Gare du Nord (lignes 4, 5, B, D)
Bus : 30/31/54/56 arrêt Magenta-Maubeuge-Gare du Nord
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 10ème arrondissement et découvrir les environs
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 10ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Hôpitaux et la santé peuvent vous intéresser.
Sources
Guide du Paris Savant
Photo R.Desenclos 2012