Aide à la recherche / Avenues

LES AVENUES

Les avenues

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les avenues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

 

Lire la suite : AVENUES

L'AVENUE DE VILLIERS

L'avenue de Villiers

L'avenue de Villiers est une artère du 17e arrondissement partant du Boulevard de Courcelles et de la Rue de Lévis et arrivant sur le boulevard Gouvion-Saint-Cyr et l'avenue Stéphane-Mallarmé.

Sa longueur est de 1775 mètres, et sa largeur de 30 mètres. Son nom date de 1873. L’avenue de Villiers conduisait à l'ancien village de Villiers-la-Garenne, absorbé aujourd'hui par la commune de Levallois-Perret, d'où cette dénomination. Le carrefour formé par l'avenue, la rue Jouffroy-d'Abbans et la rue Brémontier a été dénommé place Monseigneur-Loutil en 1965.

15 - Immeuble de cinq étages construit en 1897 par l'architecte Félix le Nevé.
21 – Endroit où vint habiter Mme Alexandre Dumas après la mort de son mari en 1795.

23 – La veuve du peintre Jacques Baugnies reçut ici une pléiade d’artistes dont la révélation de l’époque Isadora Duncan, l’un des modèles de Rodin.
25 - Atelier d'artiste.
29 - Conservatoire municipal de musique Claude Debussy, installé dans un hôtel particulier.
31 - Immeuble d'angle construit en 1907 par l'architecte américain George Hennequin.
42-44 – Hôtel Marbaud. Hôtel des banquiers Gustave et Albert Marbaud. Le 44 a été construit par Magne, dans le style Renaissance.

43 – Musée Jean-Jacques Henner. Sur l'emplacement d'une maison habitée par Michelet en 1849, cet ancien hôtel a été fréquenté vers 1900 par le peintre Guillaume Dubufe, neveu de Charles Gounod, mort en 1909. Le neveu et le nièce du grand peintre Jean-Jacques-Henner (1829-1905) léguèrent cet hôtel à l'Etat avec de nombreuses oeuvres provenant de son atelier.
72 – Le publiciste et homme politique Anatole de la Forge (1820-1892) est mort à cet endroit.
89 – Fut habité par le peintre Puvis de Chavannes qui y mourut en 1898.
91 – Ancienne demeure du peintre Guirand de Scévola qui dirigea le service de camouflage pendant la guerre 1914-1918.
98 – Hôtel qu’habita, en 1873, Alexandre Dumas fils et qu’il vendit à Ferdinand Dreyfus lorsqu’il alla s’installer, en 1895, avec sa seconde femme, rue Ampère où il devait mourir peu après.
104 – Maison où vint loger en 1895 et où mourut en 1899, l’auteur dramatique Henri Becque.
113 – Fut habité, en 1887, par l’auteur Henri Becque désigné ci-dessus.
127 – Maison mère des religieuses Franciscaines Réparatrices de Jésus-Hostie.


Adresse

Avenue de Villiers
75017 PARIS


GPS

Latitude : 48.884032
Longitude : 2.303704




Comment s'y rendre

Métro : Villiers (lignes 2, 3), Malesherbes, Wagram, Péreire, Porte de Champerret (ligne 3)
Bus : 30 arrêt Villiers, 94 arrêt Place du Général Catroux, 31 arrêt Jouffroy d'Abbans, 84/92/93 arrêt Péreire, 93 arrêt Péreire Le Chatelier, 84/92/93/PC arrêt Porte de Champerret


A voir dans les environs

Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 17ème et découvrir les environs


Liens

Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 17ème arrondissement
Cet article est lié à la catégorie Avenues.


Liens externes sur ce sujet

-


Sources

Dictionnaire Historique des rues de Paris
Photo R. Desenclos 2013