LA CITE FLEURIE

La Cité fleurie

 

En 1878, l’architecte Montmorin-Jentel entreprend de construire une série d’ateliers d’artistes avec les matériaux provenant du démontage du pavillon de l’Alimentation de l’Exposition Universelle, sur un terrain vague d’environ 2000 m² attenant à une petite maison du XVIIIème siècle.

 

L’architecte souhaitait créer un ensemble homogène avec des pignons s’inspirant du style balnéaire et des pans de bois muraux relayés par de larges baies vitrées. Le renom de ses locataires et occupants va rendre la Cité fameuse : Eugène Grasset, initiateur du style 1900 ou Pierre Roy, peintre de natures mortes surréalistes. Rodin, Bourdelle, Maillol y font patiner leurs bronzes. L’atelier de Daniel de Monfreid a été le logement précaire de Gauguin. Le 9 celui de Modigliani, le 22 abrita Jean-Paul Laurens puis César Domela. En 1973, l’opiniâtreté du peintre Cadiou, le pape du trompe-l’œil, et des artistes de la Cité Fleurie en a fait un site protégé, à la suite de l’intervention du président de la République de l’époque, Valéry Giscard-d’Estaing. C’est la plus ancienne Cité fleurie de Paris. Elle est classée Monument Historique depuis 1976.

Adresse
61, boulevard Arago
75013 PARIS

GPS

Latitude : 48.834837
Longitude : 2.343292

Comment s'y rendre

Métro : Les Gobelins (ligne 7)

Bus : 21/83 arrêt Glacière-Arago

Plan


A voir dans les environs

Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.

Naviguer sur la carte Paris 13ème et découvrir les environs

Liens

D’autres articles peuvent vous intéresser au sujet du 13ème arrondissement

L’article fait également partie de la catégorie Cités.

Liens externes sur ce sujet

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cit%C3%A9_fleurie

Sources

Paris, cours et ruelles de charme
Paris méconnu
Photo R. Desenclos 2012