Aide à la recherche / Les Portes de Paris

LES PORTES DE PARIS
 
Les Portes de Paris
 
 
 
Cet article est une aide à la recherche permettant de localiser les portes de Paris.
 

Lire la suite : LES PORTES DE PARIS

LA PORTE DES LILAS
 
 
 
 
La Porte des Lilas est l'une des dix-sept portes percées dans l'enceinte de Thiers au milieu du XIXe siècle pour protéger Paris.
 
 
Cette enceinte, détruite après la Première Guerre mondiale, bénéficiait d'un espace inconstructible, la Zone qui a été urbanisé dans l'Entre-deux-guerres, notamment par la construction des HBM de la Ville de Paris. La Porte des Lilas est située au nord-est de Paris, à la limite des 19e et 20e arrondissements et de deux communes du département de la Seine-Saint-Denis : Les Lilas et le Pré-Saint-Gervais. Elle correspond à la place du Maquis-du-Vercors. Divers équipements sont situés à proximité :
    La piscine Georges-Vallerey (dite "des Tourelles") construite pour les Jeux olympiques de 1924. Johnny Weissmuller y inventa la nage crawlée et y battit le record de nage libre. Reconstruite en 1983.
    Les Archives de la Ville et du département de Paris.
    Le siège de la DGSE, officiellement désigné "C.A.T" (Centre administratif des Tourelles). Le grand public l’a surnommé "la Piscine" en raison de sa proximité avec la piscine des Tourelles.
La Porte des Lilas est un lieu cher à la chanson française : Georges Brassens et Serge Gainsbourg l'ont chantée. Dans les années 1980, une chanson de Philippe Timsit était intitulée Henri, Porte des Lilas, en hommage à celui qui a donné ses lettres de noblesse au Golf-Drouot, Henri Leproux. Au cinéma, elle a été portée à l'écran dans la comédie du même nom avec notamment Pierre Brasseur et Georges Brassens. À la construction du périphérique, on déplaça le regard des Maussins. Le quartier a subi de nombreuses mutations depuis 2007, à la suite de la couverture du périphérique Porte des Lilas. En effet, celle-ci a signé la première étape d'une initiative visant à redynamiser le quartier et améliorer la qualité de vie des riverains, tout en favorisant la continuité urbaine avec les communes limitrophes (Les Lilas, Le Pré Saint-Gervais et Bagnolet), avec notamment le projet de la ZAC Porte des Lilas. La Ville de Paris, en association avec ces communes, souhaite favoriser la mixité urbaine en implantant des activités culturelles, des logements, des équipements, mais aussi développer l'activité économique et l'emploi. La dalle de couverture du périphérique a ainsi permis de récupérer 25 hectares.
En conséquence, la place du Maquis-du-Vercors a été largement réaménagée. On compte parmi les équipements récents :
    la Résidence Lila, première résidence "hors les murs" de la Cité Internationale
    une gare de bus RATP, opérationnelle depuis 2009 ;
    le Cirque Électrique et son restaurant, installés sur la place du Maquis-du-Vercors depuis 2010 ;
    un jardin de 1,4 hectare, le Jardin Serge-Gainsbourg, inauguré en juillet 2010 en présence de Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg;
    un complexe de tennis (9 terrains), inauguré en 2011 ;
    un cinéma d'art et d'essai, Étoile Lilas, complexe de 7 salles (1 500 places) surmonté d'une terrasse/restaurant de 700 m2, inauguré en octobre 2012.
 
Adresse
Porte des Lilas
75019 PARIS
75020 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.877115
Longitude : 2.406687
 
Comment s'y rendre
Métro : Porte des Lilas (ligne 11)
Bus : 48/61/96 arrêt Porte des Lilas
Tramway : T3b arrêt Porte des Lilas
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 19e et découvrir les environs.
Naviguer sur la carte Paris 20e et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 19e arrondissement.
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 20e arrondissement.
D’autres articles concernant Les Portes de Paris peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Dictionnaire Historique des rues de Paris
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2017