Aide à la recherche / Rues

LES RUES

Les rues de Paris
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les rues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : RUES

LA RUE DU CHEVALIER DE LA BARRE

 

La rue du Chevalier de la Barre

 

La rue du Chevalier de la Barre, ainsi dénommée en 1907 est une curieuse artère. Elle débute au 9 de la rue Ramey par quelques marches, puis se poursuit en pente douce – piétonne – jusqu’au carrefour avec la rue Paul Albert.

La rue du Chevalier de la Barre C’est ensuite une rue en sens unique jusqu’à la rue Lamarck, puis une cinquantaine de marches lui permettent d’atteindre l’arrière de la Basilique du Sacré-Cœur. Elle se termine en rue très touristique et débouche au 9 de la rue du Mont-Cenis. Elle était déjà partiellement formée sous un autre nom en 1672. Lefèvre, chevalier de la Barre fut une victime de l’intolérance religieuse, mort à l’âge de 19 ans, en 1766.

Au 34 se trouve le couvent des Carmélites de Montmartre, unique carmel de Paris.

Au 36, un mur historique remplacé en 1914. Après l’échec de l’expédition nocturne chargée de s’emparer par surprise des canons de la garde nationale, la première effusion de sang a lieu au soir du 18 mars 1871. Le général Clément Thomas, vieux républicain exilé sous l’Empire et revenu participer à la défense de Paris après Sedan, est reconnu place Pigalle, malgré ses dénégations et son habit civil, il est à la recherche du général Lecomte, retenu par les insurgés depuis le matin, pour avoir donné à la troupe l’ordre de tirer sur la foule. Arrêté lui aussi, il est conduit au siège du Comité central, au 6, rue des Rosiers, rebaptisée en 1907, rue du Chevalier de la Barre. Condamnés à mort par un jugement sommaire, tous deux sont passés par les armes contre le mur du jardin – situé derrière la basilique - par leurs propres soldats.

Avant les escaliers, à gauche, on trouve le Parc de la Turlure.La rue du Chevalier de la Barre

Au 40 – Emplacement d’une maisonnette rustique où vint loger, avec ses parents, en 1866, le jeune Georges Courteline, alors âgé de 5 ans. Actuellement maison de retraite tenue par les Petites Sœurs Dominicaines.

Au 51-59 – Là se serait trouvé le temple de Mercure, érigé par les Romains, dont pourraient provenir les quatre colonnes en marbres situées dans l’église Saint-Pierre de Montmartre.

Adresse 
Rue du Chevalier de la Barre
75018 PARIS


GPS
Latitude : 48.887396
Longitude : 2.344115


Comment s'y rendre

Métro : Château Rouge (ligne 4)

Bus : 85 arrêt Muller


Plan


A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 18ème et découvrir les environs


Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 18ème arrondissement.
Vous pouvez accéder à d’autres articles concernant Les Rues qui peuvent vous intéresser

Liens externes sur ce sujet
-

Source
Borne Historique
Dictionnaire Historique des rues de Paris
Photo R.Desenclos 2010/2011