Aide à la recherche / Rues

LES RUES

Les rues de Paris
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les rues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : RUES

LA RUE SAINTE-ANNE
 
 
La rue Sainte-Anne
 
 
La rue Sainte-Anne a reçu le nom de sainte Anne en l’honneur d’Anne d’Autriche (1601-1666) qui était reine de France.
 
 
Ce n’est pas la première fois qu’une rue portait ce nom à Paris. Sous la Révolution (en 1792) la rue Sainte-Anne reçut le nom de rue Helvétius pour honorer le philosophe français Claude-Adrien Helvétius (1715-1771). Les frères Lazare ont fourni la référence officielle : « Séance du 20 septembre 1792. — Le conseil général, le procureur de la commune entendu, arrête : que la rue Sainte-Anne, dans laquelle est né le philosophe Helvétius, portera désormais le nom d’Helvétius. ». La rue faisait alors partie de la section Lepeletier. Cette voie redevint la rue Sainte-Anne sous la Première Restauration (arrêté du 27 avril 1814). Elle commence avenue de l’Opéra et se termine rue Saint-Augustin et mesure 440 mètres. 
 
7 – Le Sept rue Sainte-Anne, boîte de nuit qui fut animée par Fabrice Emaer (1935-1983) et Guy Cuevas. Le lieu est reconstitué dans Saint Laurent, le film de Bertrand Bonello.
11 - Le Bronx, boîte de nuit qui fut animée par Alain-Philippe Malagnac d’Argens de Villèle (1951-2000).
12 - En 1932, Suzy Solidor ouvre "La Vie Parisienne", un des premiers cabarets lesbiens de la capitale, parrainé par Jean Cocteau.
16/18 – Hôtel Helvétius démoli en 1875.
34 – Hôtel de Laborde de Sérincourt bâti au XVIIIème siècle. Ferronneries.
36 – Deux bas-reliefs dans l’escalier représentant un buste de Louis XIV et une Victoire sont classés.
43 – Hôtel du marquis de Cursay, en 1720. Porte, monogramme
46 – Hôtel Sédillot en 1806. Ici mourut Bossuet le 12 avril 1704. Hôtel surélevé d’un troisième étage.
47 – Hôtel Lulli - construit par l'architecte Daniel Gittard pour le compositeur Jean-Baptiste Lulli en 1670. Le musicien y vécut jusqu'en 1683. Le bâtiment est orné d'instruments de musique sur la rue Sainte-Anne et de mascarons sur la rue des Petits-Champs.
49 – Hôtel Thévenin
48/50 – Vieilles maisons. Mascarons.
52 – Entresol
53 – Hôtel meublé d’Orléans en 1787 – Porte et bas-reliefs dans la cour
54 – Façade
55 – Hôtel Jeannin de 1669.
57 – Hôtel construit en 1668.
59 – Emplacement de l’ancien Couvent des Nouvelles Catholiques
61 - Passage Sainte-Anne ouvert en 1829.
63 – Imposte de l’entrée/Première cour/Bâtiment au fond de la seconde cour. Les Bains Sainte-Anne, un hammam ouvert durant la première guerre mondiale, lieu de prostitution masculine.
64 – Bas-reliefs
67/69 – Vieilles maisons
71 – Hôtel de Lévis en 1787.
 
Adresse
Rue Sainte-Anne
75001 PARIS
75002 PARIS

GPS 
Latitude : 48.865865
Longitude : 2.335303

Plan


Comment s'y rendre
Métro : Pyramides (lignes 4, 7), Quatre-Septembre (ligne 3)
Bus : 21/27/81/95 arrêt Pyramides (début de la rue) ; 20/29/39 arrêt Richelieu-Quatre-Septembre (fin de la rue), 39 au croisement avec la rue des Petits-Champs.

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 1er arrondissement et découvrir les environs
Naviguer sur la carte du 2e arrondissement et découvrir les environs

Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 1er arrondissement.
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 2e arrondissement.
D’autres articles concernant Les Rues peuvent vous intéresser.

Liens externes sur ce sujet
-

Sources
Dictionnaire historique des rues de Paris
Wikipedia
Divers Internet
Photo R.Bataille 2016