Aide à la recherche / Rues

LES RUES

Les rues de Paris
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les rues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : RUES

LA RUE NORVINS

 La rue Norvins
La rue Norvins est une rue du 18ème arrondissement. Elle commence Place du tertre et se termine rue Girardon. Elle mesure 285 mètres. Son nom provient de celui de l’historien Jacques Martet, baron de Montbreton de Norvins (1769-1854). C’était la rue principale du village de Montmartre. Son origine remonte au XIe siècle.
 
2 – Emplacement de l’hôtel-restaurant Bouscarat, célèbre au temps de la joyeuse bohème de Montmartre (1890-1914).
2bis – Là se trouvait l'emplacement des culs de basse-fosse de la prison des abbesses. Les Bénédictines de Montmartre avaient le droit de basse, moyenne et haute justice depuis 1133. Leur échelle de justice, comportant potence et carcan, se trouvait sur la place du Tertre. La dernière pendaison eut lieu le 28 juin 1775.
6 – Depuis 1793, Restaurant de la mère Catherine, fondé par Catherine Lamotte.
9 - On trouve le reste de l'impasse Trainée qui est le reste d'une ruelle du XIVe siècle.
9bis - Un réservoir et une fontaine datant de 1836, construits par un certain Titeux de Fresnoy dans un style Renaissance. Les sculptures sont de Bandeville.
C'est à l'angle de la rue Norvins et de la place Jean Baptiste Clément qu'est érigée une curieuse bâtisse octogonale de style néo renaissance datant de 1835, entourée d'un jardin planté de ceps de vignes où siège l'auguste "Commanderie du Clos Montmartre".Créée le 23 mai 1983 laCommanderie du Clos Montmartre gère rue St Vincent et rue des Saules, une surface plantée de 1556 m2. Les 1.900 ceps (27 cépages distincts dont 75 % Gamay 20 % Pinot Noir le reste en Seibel, Merlot, Sauvignon blanc, Gewurztraminer, Riesling...) produisent 1700 bouteilles de 50 cl.
11-13 – Emplacement de l’ancien moulin du Palais.
12 – Le restaurant « Chez ma cousine ».
15-17 – Emplacement de l’ancien moulin de la Vieille Tour.
18 - Le restaurant "Le Consulat".
21 – Emplacement de l’ancien moulin de la Petite-Tour.
 
22bis – La Folie Sandrin.
En 1774, le sieur Sandrin acquiert au cœur du village de Montmartre, une propriété d’un arpent et demi afin de s’y faire construire une luxueuse maison de campagne ou « folie ». Cette belle maison de campagne « comprenait un rez-de-chaussée sur caves, surmonté de deux étages carrés et d'un grand grenier, avec beaux escaliers ». Au rez-de-chaussée se trouvaient un grand salon, une salle à manger, une salle de billard, un office, une cuisine et les écuries et remises. Le premier étage avait 10 pièces, avec, en dehors un grand réservoir en plomb recevant les eaux pluviales. Au deuxième étage, il n'y avait que 9 pièces,mais l'ensemble formait toutefois 24 pièces avec, en plus, le grand grenier et les écuries et remises. Le logis était vaste. Devant la maison, il y avait un jardin de 6 ares, planté d'un quinconce en ormes ; derrière, un autre jardin de 70 ares, dessiné partie « dans le genre anglais », partie en potager. On y trouvait des puits, des bosquets, des berceaux, des rochers, et aussi des souterrains. Revendue à un marchand de vin en 1795, elle est transformée en clinique en 1806 par le docteur Prost, spécialiste des maladies mentales. Ce disciple de Pinel, en rupture avec la tradition qui maintenait les aliénés enchaînés dans les asiles, expérimente des traitements novateurs. « Le traitement moral est quelquefois plus efficace que les secours de l’art. Il faut être par caractère disposé à cette douce bienveillance, qui, ne se démentant jamais, inspire et fixe la confiance du malade et l’amène à faire sans effort ce qui convient à son état ». Le succès ne tarde pas, surtout auprès d’une clientèle d’écrivains et d’artistes fatigués ou dépressifs, et le docteur Esprit Blanche reprend en 1820 un établissement déjà célèbre. Avec son épouse, animée des mêmes sentiments philanthropiques, il s’attache à faire mener une paisible vie de famille à ses pensionnaires. Le plus illustre, à partir de 1841, se nomme Gérard de Nerval.
 
24 – Emplacement de l’ancien moulin Chapon, dit Le Radet. Le Jardin Frédéric Dard. Ce square (ou jardin) a été inauguré le 16 décembre 2010 dans la Cité des Artistes. Il porte le nom de l'écrivain Frédéric Dard (Jallieu, le 29 juin 1921 - Bonnefontaine, le 6 juin 2000), principalement connu pour les aventures du commissaire San-Antonio.
Après le Jardin Frédéric Dard, sur la droite, se trouve, sur la petite Place Marcel Aymé, qui prolonge la rue Norvins, la statue du Passe-Muraillle.
 
Adresse
Rue Norvins
75018 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.887013
Longitude : 2.339391
 
Comment s'y rendre
Métro : Lamarck-Caulaincourt (ligne 12)
Bus : Montmatrobus arrêt Place du Tertre-Norvins
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 18ème et découvrir les environs
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 18ème arrondissement.
Vous pouvez accéder à d’autres articles concernant Les rues qui peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Source
Dictionnaire historique des rues de Paris
Wikipedia
Paris-Rues
Photo R.Desenclos 2011