Aide à la recherche / Rues

LES RUES

Les rues de Paris
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les rues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : RUES

LA RUE JEAN DE LA FONTAINE
 
 
Le Hameau La Fontaine
La rue Jean de la Fontaine doit son nom pour les buveurs, à la source qui alimentait le village, pour les littéraires au fabuliste bien connu.
Avec la rue Agar et la rue Gros, elle présente plusieurs immeubles d’Hector Guimard. La rue La Fontaine mesure 962 mètres et parcourt le 16ème arrondissement. Elle a été formée en 1865.
9 – Dépôt des œuvres d’art de la Ville de Paris.
10 – Guillaume Apollinaire a habité cet endroit.
11 – Le sculpteur James Pradier habitait ici vers 1839 juste en face du Hameau Béranger. Le conservatoire municipal du 16e arrondissement, conservatoire Francis Poulenc, a été construit en 1987 par l'architecte Roger Taillibert.
12 – Hameau La Fontaine.
14 – Castel Béranger qui fut jadis primé au premier concours de façades, avec un large emploi de la brique et dans les escaliers des briques de verre. Construit entre 1895 et 1899 par Hector Guimard.
17/21 – Immeubles construits en 1898-1911 dans le « modern style » par l’architecte Hector Guimard, auteur également de l’architecture intérieure.
27 – Emplacement, vers 1873, de la Grande Vacherie d’Auteuil, fort réputée dans Paris. Elle possédait au-dessus de ses étables, des chambres pour personnes souffrant de la poitrine.
29 – L’Homme de lettres et prince des chansonniers Xavier Privas (1863-1927), de son vrai nom Antoine Taravel, habitait ici en 1910.
40 – Œuvre des Orphelins Apprentis d’Auteuil, fondée en 1866, par l’abbé Roussel, pour des orphelins abandonnés et vagabonds, auxquels on apprenait divers métiers (mécanique, menuiserie, cordonnerie, reliure, électricité, plomberie). Les débuts de cette institution furent pénibles faute de moyens. , mais les encouragements ont permis de la développer et de porter le nombre de ses apprentis de 5 en 1866 à 3000 en 1953. Au milieu de ses jardins se trouve la Chapelle de Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus construite en 1927 par Chailleux.
47 – Le compositeur Claude Terrasse est mort ici en 1923.
57 – Pavillon où habitait depuis 1833 Juliette Drouet lorsqu’y mourut en 1846, sa fille Claire. Elle y demeura jusqu’à sa mort.
60 – Hôtel Mezzara de 1910-1911. Construit en 1910-1911 pour un industriel du textile, il abrite des pensionnaires d'une école privée et est ouvert au public hors des périodes scolaires.
61 – Demeure d’Emile Duboc.
65 - Le Studio Building, immeuble d’ateliers d’artistes réalisé en style Art déco par l’architecte Henri Sauvage en 1926-1927, avec un habillage en céramique de l'entreprise Gentil & Bourdet sur toute la hauteur des façades et des ateliers donnant sur de grands bow-windows en hauteur. L'édifice est inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.
78 – Sœurs Auxiliatrices de l’Immaculée-Conception.
85-87 - Immeuble construit par l'architecte Ernest Herscher en 1905 avec des détails influencés de l'Art Nouveau. Remarquables façades sur rue et sur cour. L'architecte a utilisé des consoles métalliques pour soutenir la loggia du dernier étage suivant un modèle proche de celui utilisé par son camarade d'atelier, Henri Sauvage, pour la villa Majorelle de Nancy (1898). Une abondante faune et végétation en pierre sculptée complète la décoration de la façade : des mésanges, un escargot et un lézard se promènent entre les feuillages entourant le portail d'entrée, tandis que les allèges des baies, les consoles des balcons et des bow-windows regorgent de campanules. "Les façades en briques roses de la cour intérieure révèlent une invention que l'on rencontre rarement dans ces lieux visibles des seuls résidents; la composition est toute en vigueur, encadrée par les fenêtres triples disposées en escalier qui suggèrent la fonction de circulation verticale dévolue aux angles".
96 – Marcel Proust, fils du docteur Adrien Proust et de sa femme, née Jeanne Weil, est né ici le 10 mai 1871.
 
Adresse
Rue Jean-de-la-Fontaine
75016 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.850316
Longitude : 2.270304
 
Comment s'y rendre
Métro : Michel-Ange Auteuil (lignes 9/10), Jasmin (ligne 9), Kennedy-Radio-France (ligne C)
Bus : 22/52/70 arrêt Assomption-Radio France ou Place du Docteur Hayem, 52, arrêt La Fontaine-Radio France, 52, arrêt Léopold II, 22/52, arrêt George Sand-La Fontane, 52, arrêt Mozart-La Fontaine
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 16e arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles portant sur le 16e arrondissement.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Rues.
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Dictionnaire historique des rues de Paris
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2012