Aide à la recherche / Rues

LES RUES

Les rues de Paris
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les rues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : RUES

LA RUE DE LA CHAUSSEE D'ANTIN
 
 
 
 
La rue de la Chaussée d'Antin
La rue de la Chaussée d’Antin va du boulevard des Capucines/ boulevard des Italiens et se termine rue Saint-Lazare. Elle mesure environ 580 mètres. Le nom de chaussée vient du fait qu’à l’origine  (1712), elle se trouvait en surélévation par rapport aux marais environnants et qu’elle se terminait face à une propriété appartenant au duc d’Antin.
 
 
1 - Cinéma Paramount installé dans un immeuble de 1927. Cariatides. Emplacement de l’Hôtel de Montmorency.
2 – Dépôt des Gardes Françaises de 1764. Portes.
Maître d’ouvrage : le banquier belge De Pestre.
Architecte : Nicolas Vestier, 1792-1793, auteur des façades de la rue des Colonnes.
Situé à l’angle du boulevard des Italiens, cet immeuble est l’un des rares construits à Paris pendant la Révolution, époque peu propice aux opérations immobilières. La porte du 2 comporte deux magnifiques médaillons à tête de Méduse et son encadrement rappelle celui de l’entrée du 71, rue de Caumartin.
3 – Immeuble de 1867.
4 – Le compositeur Grétry est mort à cet endroit le 24 septembre 1813.
5 – Emplacement de l’Hôtel d’Epinay. Mozart y fut hébergé en 1778.
6-8 - Ces immeubles construits vers 1800, présentent des caractéristiques de style Directoire : fenêtres en plein cintre accolées pour l’un, fenêtres à fronton et arcades pour l’autre.
6 - Emplacement du magasin de nouveautés « A la Dame Blanche ». Les façades sont du début du XIXème siècle, les balcons, façade, ferronneries et toitures sont classés.
7 – Emplacement de l’Hôtel Necker.
8 -  Les façades sont du début du XIXème siècle. Balcons façades et toitures classés. L’immeuble date de 2005.
9 – Emplacement de l’Hôtel de la Guimard, construit en 1770-1773 par Nicolas Ledoux.
10 – Hôtel Jacques de Périer, de l’Académie des Sciences, créateur, avec son frère, de la pompe à feu de Chaillot, construite en 1778.
11 – Emplacement de l’Hôtel de Pernon.
12 – Construction de 1900.
13 – Emplacement de la maison de banque des frères Mallet. Cette maison fondée en 1723.
16 – Construction de 2004.
 
18-22 – Emplacement de trois hôtels construits sur ordre de Lakanal.
Maître d’ouvrage : Jean-Baptiste Lakanal Dupuget.
Architecte : François Nicolas Trou, dit Henry, 1795.
Ces trois hôtels présentent une façade intéressante comportant, au rez-de-chaussée, des arcades soutenues par des colonnes d’ordre dorique grec. Henry est également l’auteur du petit hôtel situé dans la seconde cour du 20.
 
18 – Construction de 2004.
 
20 – Hôtel Lakanal ou du général Moreau, construit en 1797. En 1977, 364 fragments sculptés appartenant à la façade de Notre-Dame sont retrouvés dans la cour de cet hôtel, notamment les têtes des statues des rois de Judée de la façade de la cathédrale.
 
22 – Construction de 2004.
26 – Le sculpteur Clodion habita cet endroit et y eut son atelier.
27 – Emplacement d’une école des Sœurs de la Présentation
29 – Les Galeries Lafayette. Le bâtiment, élevé entre 1907 et 1912 est dû aux architectes Chedanne et Chenut.
35 – Maison du XVIIIème siècle.
37 – Sous le premier Empire, hôtel du marquis François de Barthélémy, membre du Directoire, sénateur, pair de France et ministre d’Etat, mort en 1830.
38 – Chopin habita cet immeuble de 1836 à 1839.
40 – Emplacement de l’entrée de l’Hôtel de Montesson. Le Club anglais y installa là sa fondation en 1816.
42 – Mirabeau est mort ici le 2 avril 1791, après un repas bien arrosé, dans une maison démolie en 1826.
47 – La Société des Gens de Lettres, fondée en 1838 eut son siège à cet endroit.
52 – Emplacement d’un hôtel construit par Brongniart en 1769
La rue de la Chaussée-d’Antin passait alors au-dessus du Grand-Egout par le pont de l’Hôtel-Dieu. Il fut recouvert en 1771.
55 – Maison où habita Gambetta qui y fonda le journal La République Française.
57 – Emplacement du magasin de nouveautés « A la Capitale » fondé en 1867.
62 – Emplacement de l’Hôtel Leriche de la Popelinière. Démoli en 1852, la façade a été conservée.
66 – Ex-Hôtel de Talhouet-Roy.
68 – Emplacement de l’Hôtel de Montesson, construit en 1770. Vestiges au fond de la cour. Siège de l’ambassade d’Autriche sous le Premier Empire. Terrible incendie en 1810. Plaque. Façade et toiture sur rue, cour et jardin classés.
 
Jusqu’à la construction du mur des Fermiers Généraux, la rue était fermée à cet endroit par une barrière d’octroi, la barrière des Petits-Porcherons. Les premières rues à sens unique à Paris sont la rue de la Chaussée-d'Antin et la rue de Mogador le 13 décembre 1909.
 
Adresse
Rue de la Chaussée d’Antin
75009 PARIS

GPS

Latitude : 48.
Longitude : 2.
 
Comment s'y rendre
Métro : Trinité (ligne 12) Chaussée d’Antin (lignes 7, 9), Opéra (lignes 3, 7, 8)
Bus : 
A hauteur du boulevard des Italiens/Boulevard des Capucines – 20 arrêt Choiseul
A hauteur de la rue Glück – 52 arrêt Opéra
A hauteur du boulevard Haussmann – 42 arrêt Chaussée d’Antin
A hauteur de la rue de Provence – 68 – arrêt Chaussée dAntin
A hauteur de la Place de la Trinité – 26/32/43/68/81 arrêt Trinité
 
Plan

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 9ème et découvrir les environs
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 9ème arrondissement.
Vous pouvez accéder à d’autres articles concernant Les Rues qui peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
-

Sources
Dictionnaire Historique des rues de Paris
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2013