Aide à la recherche / Rues

LES RUES

Les rues de Paris
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les rues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : RUES

LA RUE DES BARRES

 

La rue des Barres

Cette rue va de la rue de l’Hôtel-de-Ville à la rue François Miron en passant à l’arrière de l’église Saint-Gervais-Saint-Protais.

 

 
Le nom de cette vieille rue provient d’un lieu-dit déjà mentionné en 1152, nom lié, soit à la barrière de l’enceinte du XIème siècle, soit à des barrières établies près de la Seine. On l’appelait en 1250, des Moulins-des-Barres à cause des moulins situés sur la rivière. En 1293, elle devint le rue des Moulins-du-Temple, car les moulins appartenaient aux Templiers. En 1352 c’était la rue qui va de la Seine à la porte Baudet, en 1386 du Chevet-Saint-Gervais parce que proche du chevet de l’église que l’on voit sur la photo.
 
2 – Vieille maison conservant la devanture d’une ancienne boulangerie. L’actuel restaurant « Chez Julien » réunit deux commerces voisins au rez-de-chaussée : l’ancienne auberge « Au pigeon blanc » dont la grille en fonte date de 1820. Les panneaux sous verre de l’ancienne boulangerie ont été réalisés vers 1900. Plafond peint à l’intérieur.
2 au 10 – Cet emplacement fut celui de l’Hôtel des Barres, bâti en 1250 et acheté en 1362 par l’abbaye de Saint-Maur. Puis ce fut l’Hôtel de Charny au début du XVIIème.
1 – Emplacement d’un entrepôt des Templiers, dit le Petit Temple.
Au 12 – Emplacement d’une maison à l’enseigne « Le Gantelet », une des rares maisons à colombage de Paris.
La réglementation en vigueur à Paris au XV° siècle faisait obligation de recouvrir de plâtre des pans de bois des maisons, afin de réduire les risques d’incendie. C’est pourquoi très peu de maisons à pans de bois dégagés sont visibles à Paris. Celle qui subsiste au 12, rue des Barres est un vestige de l’hôtel de l’ancienne abbaye de Maubuisson. Elle fut consolidée et restaurée en 1972.
Architecte : Martin Chambiges, fin du XV° siècle.
La rue des Barres offre l’une des promenades les plus pittoresques de Paris et permet d’admirer le chevet de l’église Saint-Gervais Saint-Protais qui a été dégagé. On peut accéder à l’église par le porche ouvrant au 13.
17 - Maisons mitoyennes
Architecte : Jacques V Gabriel, premier architecte du roi 1735-1739
La maison qui se trouve à l’angle a son entrée au 14 de la rue François Miron et fait suite aux maisons de la fabrique Saint-Gervais sises aux 2 à 12. Construite de 1735 à 1737, elle était destinée au notaire Camuset. Celle du 17 de la rue des Barres fut construite entre 1737 et 1739. Les premiers dessins de l’architecte prévoyaient de faire correspondre la hauteur des bandeaux des deux maisons mitoyennes, mais cette disposition ne fut pas suivie.
Du 18 au 24 – Square Couperin.
 

Adresse 
Rue des Barres
75004 PARIS


GPS

Latitude : 48.855310
Longitude : 2.355242

Comment s'y rendre
Métro : Pont Marie (ligne 7)
Bus : 67 arrêt Pont Louis-Philippe - 69/76/96 arrêt Eglise Saint-Gervais

Plan


A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs

Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 4ème arrondissement.

Vous pouvez accéder à d’autres articles concernant Les Rues qui peuvent vous intéresser.

Liens externes sur ce sujet
-

Sources
Dictionnaire Historique des rues de Paris
Photo R.Desenclos 2012